Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Le CAP de Jean Itadi salue l'appel de dialogue du PCT, mais...

Publié par Arsène SEVERIN sur 13 Novembre 2014, 13:16pm

Catégories : #Politique

Les leaders du CAP en conférence de presse
Les leaders du CAP en conférence de presse

"Nous sommes d'accord pour un dialogue sincère où toutes les options sont permises et où on ne vient pas imposer un ordre du jour établi. Si c'est du genre dialogue politique d'Ewo ou de Dolisie, alors nous aurions eu tort d'avoir applaudi le PCT", a déclaré jeudi à Brazzaville Christophe Moukoueke, un des responsables du Congrès africain pour le progrès (CAP) au cours d'un échange avec la presse.

Dans une déclaration publiée à Brazzaville, les membres du CAP ont en effet salué la position du Parti congolais du travail (PCT), appelant la classe politique à un dialogue. Mais le CAP a estimé que ce dialogue ne devrait pas être imposé et voir des questions sans intérêt y être abordées. Pour Victor Tamba-Tamba, un autre dirigeant du CAP, le fameux dialogue ne porterait pas par exemple sur les questions de changement de constitution, notamment sur des articles verrouillés qu'il a estimé être déjà "définitivement alors définitivement réglés par l'actuelle constitution".

Tamba-Tamba a affirmé être plutôt favorable à un dialogue qui traite des questions de gouvernance démocratique et l'alternance au mandat actuel du président Denis Sassou N'Guesso. "Celui qui viendra avec un dialogue à sa façon et qui ne concerne pas les intérêts peuple ne sera pas écouté. Nous ne le suivrons pas. Il ne s'agit pas pour nous de dialoguer sur un éventuel troisième mandat du PCT, mais comment préparer l'alternance avec des élections justes et équitables. Nous souhaitons un dialogue plus serein au cours duquel nous pourrions discuter des questions du fichier électoral, du recensement administratif ou de Commission électorale qui est jusqu'à ce jour non independante", a-t-il tempêté devant les journalistes.

Le président du CAP, l'ancien ministre Jean Itadi a reprécisé au cours de cette conférence de presse la position de son parti qui s'appuie à celle du Collectif des partis de l'opposition lancée en juillet 2012, appelant le gouvernement à organiser les états-généraux du Congo. Une rencontre qui permettra, d'après les opposants, de mettre sur la table toutes les questions qui minent la vie politique au Congo. Pour Jean Itadi, l'appel du PCT devrait s'inscrire dans ce cadre. Il y a de vraies raisons, croit-il, de parler de bonnes intentions des membres du PCT qui ont appelé au dialogue entre toutes les forces politiques du pays. "Nous estimons qu'il y a des gens serieux et intelligents pour réfléchir sérieusement sur cette question et qui sont favorables à l'alternance démocratique", renchérit Jean Itadi qui n'exclut pas la possibilité d'accompagner une transition qui serait mise en place à l'issue de ce dialogue.

Le CAP est une formation politique créée il y a un mois par d'anciens fidèles du président Pascal Lissouba (1992-1997) n'ayant pas été casés lors du dernier congrès de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS). Ce parti est principalement animé par Jean Itadi, Christophe Moukoueke, Victor Tamba-Tamba et Jean Mouyabi, tous d'anciens ministres de Lissouba en dehors de Moukoueke qui était faisant de rois en tant que secrétaire général de l'UPADS. La nouvelle formation politique est très active au sein du Collectif des partis de l'opposition où militent les Clément Mierassa, Mathias Dzon ou Guy Raymond Kinfousia.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents