Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Médecins d'Afrique a commencé ses cliniques mobiles pour les réfugiés de la RDC au Congo

Publié par Arsène SEVERIN sur 19 Novembre 2009, 15:28pm

Catégories : #International

Depuis le déclenchement des violences inter-ethniques au nord ouest de la République démocratique du Congo (RDC), les populations civiles accourent en refuge au Congo-Brazzaville voisin. Installées sur la côte droite de l’Oubangui, ces personnes manquent de tout, notamment des soins de santé. Grâce à Médecins d’Afrique (MDA), une organisation non gouvernementale congolaise, ces gens commencent à être soignés.

 

Une première clinique mobile a eu lieu le dimanche dernier. Comme on peut le constater sur cette photo, le chef de bureau de cette organisation à Impfondo, la capitale départementale de la Likouala qui a déjà accueilli quelque 25.000 réfugiés de la (RDC), Rufin Mafouta, et son équipe ont été accueillis comme des dieux dans le site de Mankolo, tout au bord de la majestueuse rivière Oubangui, affluent du fleuve Congo, frontière naturelle entre les deux Congo, pays d'Afrique centrale.

 

« Nous avons commencé par déparasiter systématiquement les enfants, car depuis leur arrivée, ils mangent tout et boivent de l’eau sale », a expliqué à SEVERIN NEWS Dr Samba Ndala, médecin coordonateur de terrain de MDA à Impfondo.

 

Sur cette deuxième image, les enfants arrivent par dizaines pour recevoir et croquer aussitôt le compris blanc de Mebendazole, contre les vers. D’autres vont et reviennent pour tenter d’en avaler un de plus. On ne sait jamais, ça peut calmer la faim, cette "sucette". « Si vous prenez deux compris au lieu d’un seul, vous aurez un gros ventre », a sévèrement averti l’infirmier Mboungou du MDA.

 

Les femmes enceintes aussi ont eu un suivi médical de qualité. « Elles font partie des catégories de personnes vulnérables que nous soignons en priorité. Je les ai consultées et il y a une qui avait de sérieuses douleurs et des pertes blanches. Je crois qu’avec le traitement qu’elle a reçu, elle pourra se remettre », a assuré Dr Samba Ndala.

 

Entre 10h et 15h, les grands malades ont pu être assistés. Quelque 200 enfants ont été déparasités ce dimanche-là, et plus 170 autres malades soignés. « Nous reviendrons très prochainement, le temps d’aller vers d’autres sites », a expliqué à SEVERIN NEWS, M. Mafouta.

 

Lentement, mais sûrement, la pirogue motorisée a quitté le site de Mankolo, en roulant tranquillement sur les eaux troublantes de l’Oubangui, amplifiées par une incessante pluie. La clinique mobile terminée, les agents humanitaires rentrent à Impfondo pour refaire d’autres programmes. Il y a plus de 25 sites entre Impfondo et Bétou, disséminés sur plus de 160 Km au bord de l’Oubangui.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents