Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Les affamés se sont congratulés seuls à Rome !

Publié par Arsène SEVERIN sur 18 Novembre 2009, 11:28am

Catégories : #Economie

Annoncé tambours-battants, le soutien estimé à quelque 20 milliards de dollars aux pays pauvres qui souffrent de la faim n’a pas été donné. Loin de compatir à ceux qui mangent difficilement chez eux, les riches de la planète ont préféré ne pas venir au sommet de Rome en Italie, où viennent de se réunir quelques chefs d’Etat. Déçus, entre eux, les dirigeants des affamés se congratulés à la suite des discours pompeux et monotones, oubliant même que ventre affamé n’a point d’oreille

 

Malgré leurs terres si riches pour faire l’agriculture, plusieurs chefs d’Etat des pays pauvres sont allés attendre à Rome, en vain, l’argent promis par les riches pour les aider à acheter de la nourriture. Un sommet sur la faim qui menace beaucoup de personnes dans le monde, notamment les paresseux qui ne veulent pas cultiver leurs terres.

Bureaucrates à pieds croisés, et à longues cravates, important de la bouffe pour de millions de dollars par année, alors que les légumes et les ignames pourrissent dans les brousses et les savanes, sans qu’ils ne s’en rendent compte. Plus perçants et réalistes, certains pays comme l’Afrique du Sud et le petit Djibouti coopèrent avec d’autres pays africains comme le Zimbabwe et le Malawi, pour emprunter des terres et faire de l’agriculture. Ils ont compris que la politique de la mendicité ou du maître corbeau qui vit au dépens de celui qui l’écoute ne paye pas avec ces riches si riches.

Dans le calme, les Chinois nourrissent étonnement plus d’un milliard de personnes chez eux, et des millions d’autres dans le monde. Ils n’attendent pas les milliards illusoires promis par ces gens qui sont eux-mêmes en réalité de grands agriculteurs, produisant assez de céréales pour leur pain quotidien.

Il n’y a pas eu que de la déception là-bas, car quelqu’un a dit qu’avec l’argent dépensé pour le voyage des délégations officielles aurait permis de commencé à acheter du matériel agricole au lieu d’aller faire le pied de grue en attendant l’argent. Mais les pays pauvres et affamés ont partagé les stratégies de lutte contre la faim, en cultivant certainement de la patate douce comme en République très très démocratique de Gondouana de notre cher confrère Mamane sur RFI.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents