Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


L'EUSEC conduit son Chef spirituel à sa dernière demeure à Mossendjo

Publié par Arsène SEVERIN sur 29 Février 2016, 20:33pm

Catégories : #EUSEC, #Ngunza, #Mbemba Philippe Mavonda Ntangu, #Elie Tsabadi Ibala, #Mossendjo, #Religion, #Congo-Brazzaville, #BrazzaPLUS

@Fidèle de l'EUSEC avec un portrait de papa Elie
@Fidèle de l'EUSEC avec un portrait de papa Elie

Le jeudi 25 février, les fidèles de l'Eglise Unie du Saint Esprit au Congo (EUSEC), les populations ainsi que les autorités locales de la commune de Mossendjo dans le Niari ont accompagné à sa dernière demeure papa Elie Tsiabadi Ibala, le chef spirituel de l'EUSEC. Décédé des suites de maladie, papa Elie a été le troisième chef spirituel de cette église ngunza fondée en mai 1988 par le prophète Philippe Mbemba Mavonda Ntangu.

Venus de Brazzaville, du Pool, de la Bouenza, de Dolisie, de Pointe-Noire, du Mayombe et du Niari forestier, des centaines de fidèles de l'EUSEC ont assisté à l'enterrement de leur chef spirituel dans un cimetière familial de la commune de Mossendjo. Avant d'être porté en terre, le chef spirituel de l'EUSEC a eu droit à de granads honneurs, faits en présence de la maire de Mossendjo, Elisabeth Mapaha. Le frère aîné de l'illustre disparu, l'ancien ministre Lamyr Nguele, était également de la partie. Des responsables des autres confessions religieuses ont aussi pris part à ce culte d'adieu.

Présentant le personnage qui quitte la terre des hommes, le secrétaire général de l'EUSEC a dit dans son oraison funèbre que papa Elie s'était engagé ces dernières années à moderniser l'EUSEC, en s'impliquant dans l'exécution des réformes adoptées au dernier conseil national de cette organisation religieuse. "Il a arimé la zone ecclésiastique de Mossendjo ou Niari 2 au reste de l'Eglise. C'est à lui qu'on doit l'ouverture de cette zone à l'Eglise. Son action a été de grand intérêt", a signifié le secrétaire général de l'EUSEC.

"Grâce au chef spirituel, l'EUSEC a réussi à relancer les travaux de construction du temple de Missafou où repose le prophète Philippe Mbemba Mavonda Ntangu. Papa Elie a en effet tout fait pour que l'Eglise érige la pierre tombale du prophète. Bien que malade, il a demandé en début février la poursuite des travaux de Missafou, promettant de les visiter une fois son rétablissement assuré", a indiqué le secrétaire général, révélant une conversation téléphonique avec le chef spirituel.

Né en 1955 à Mossendjo, papa Elie Tsiabadi Ibala a répondu très tôt à Pointe-Noire à l'appel du Seigneur, à l'âge de 11 ans. Auprès du révérend pasteur Joseph Massamba "Cot", papa Elie est consacré Taumathurge en 1973 et plus tard Ntuadisi en 1977 à Mossendjo dans son terroire d'origine. Homme d'expérience, il fait partie du première ordre des pasteurs consacrés par le prophète Mbemba Philippe. Sa consécration a eu lieu en 1987 au PK 106 dans l'actuel district de Tsimba dans le Niari. Responsable du Comité National des Sages en septembre 2005, papa Elie est élévé au rang du Chef spirituel de l'EUSEC le 23 août 2012 à Brazzaville, à l'issue du 6e conseil national de l'Eglise. C'est le 21 février 2016, alors qu'il était encore convalescent d'une opération chirurgicale subie à la gorge que papa Elie a rendu son âme entre les mains du Seigneur Jésus-Christ, son maitre.

Les pasteurs de l'Eglise ont organisé au domicile du défunt à Mossendjo la cérémonie d'absoute agrémentée par le chant ngunza.Papa Elie a été le troisième chef spirituel de cette église ngunza après le prophète Philippe Mbemba décédé en 1996 et le président Albert Ndongani disparu en 1999.

@Responsables de l'EUSEC et l'étendard de leur Eglise lors de l'enterrement

@Responsables de l'EUSEC et l'étendard de leur Eglise lors de l'enterrement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents