Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


"Secrétariat technique du Dialogue nationale", Loamba Moke avait déjà eu la vision!

Publié par Arsène SEVERIN sur 1 Juillet 2015, 13:58pm

Catégories : #Loamba Moke, #Dialogue Brazzaville, #ADHUC, #Congo-Brazzaville

©Loambe Moke à terrAfrica
©Loambe Moke à terrAfrica

Dans une interview exclusive à terrAfrica (n°40 du 28 février 2015), le président de l'Association pour les droits de l'Homme et l'univers carcéral (ADHUC), Loamba Moke appelait déjà à la mise en place d'un "Secrétariat technique indépendant" pour préparer le dialogue national. Mardi soir, le président Denis Sassou N'Guesso est revenu sur cette idée pertinente et géniale. Pour Loamba Moke, il s'agit maintenant de bien expliciter sa pensée auprès du président de la république afin que ce Secrétariat technique joue réellement son rôle et ne soit pas un faire-valoir.

Dans sa proposition à la nation, Loamba Moke estime que le Dialogue ne doit pas ressembler à une conférence nationale bis où on vient narguer, injurier et tout démolir, puis prendre les perdiems et disparaître. Mais ce sera une conférence scientifique au cours de laquelle un expert de renom viendra ouvrir la séance par un exposé sur les atouts de dialogue dans une démocratie. Juste après, tous les participants devraient aller en commissions pour discuter des questions mises en débats, c'est-à-dire la Gouvernance électorale et la Constitution.

Il ne s'agit pas, selon Loamba Moke, d'assister aux déclarations des délégations des départements ou des partis politiques. Tout le grand bruit se fera dans les commissions. A la plénière, les groupes reviendront avec leur moisson afin de permettre que tous les participants se prononcent sur les conclusions. Donc tous les grands politiciens qui ont déjà commencé à épousseter leurs vieux dictionnaires politiques pour en tirer quelques expressions à endormir ou à exciter, doivent faire gaffe. Au risque de ne pas lire ce pompeux discours pendant le dialogue.

Membre de la société civile, Lomba Moke a encore eu la présence d'esprit pour adresser une lettre au chef de l'Etat afin que cette idée ne s'étiole pas. Il insiste sur la composition du fameux secrétariat technique qui ne comprendra que des experts indépendants, connus pour leur bonne moralité, leur maitrise de la science dont il s'agit ici. Et non pas des troubadours ou des troublars politiques, comme il y en a des centaines partout dans nos quartiers, qui ne viendront au dialogue que pour faire du tambourinage.

Déjà dans cette interview à terrAfrica, Loamba Moke souhaitait que le dialogue soit convoqué par le président de la république lui-même. Chose faite aujourd'hui. Il a aussi plaidé pour que les actes du dialogue national soient d'application immédiate. Sans tarder. Craignant pour ne pas glisser sur la présidentielle de 2016, le président de l'ADHUC avait voulu que le dialogue national s'ouvre le plus tôt vite possible. En juillet 2015, on n'est pas trop tard!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents