Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Voici la réflexion stratégique et dynamique de la femme "MTNeuse" dans son entreprise

Publié par Arsène SEVERIN sur 22 Mars 2017, 10:36am

Catégories : #MTN Congo, #Congo-Brazzaville, #BrazzaPLUS, #Economie

La société MTN a décliné la journée du 8 mars dernier à Brazzaville, de manière innovante et originale. Ce, à travers l’offre d’une expérience exceptionnelle par les MTNeuses et pour les MTNeuses, visant à partager les valeurs des femmes de MTN Congo pour impacter positivement l’écosystème national par le concept d’empathie.

En effet, les « MTNeuses » ont entrepris pour 2017 une série d’initiatives novatrices tant en interne qu’en externe tout au long du mois dédié à la femme. Un peu comme pour réaffirmer le caractère socialement responsable de ces dames, conformément à la vision du groupe MTN et à sa mission, afin de célébrer le 8 mars de manière à partager ladite vision au plus grand nombre de femmes.

Pour ce faire, conformément à la thématique annuelle du Système des Nations Unies "d’être audacieux pour le changement", MTN Congo sous la houlette de son Directeur Général, Djibril OUATTARA, a organisé un débat entre les MTNeuses dans la salle de conférence de la Préfecture de Brazzaville. Elles sont venues des différents départements de la république.

Ce débat a fait suite à la projection du film «Les figures de l’ombre», réalisé par Théodore Melfi avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer et Janelle Monae. Un film fabuleux qui retrace l’extraordinaire destin de trois femmes scientifiques afro-américaines qui ont permis aux Etats-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn, sortie officiellement en salles le 8 mars 2017.

La particularité de ce film est qu’il met en exergue le caractère misogyne de l’homme (Masculin) à travers une forme de discrimination intellectuelle de certains scientifiques, qui ont maintenu dans l’ombre le travail réalisé par les trois femmes scientifiques afro-américaines.

Les deux handicaps qu’ont rencontré ces trois scientifiques – être Femmes et Noires – ne les a pas freiner dans leurs rêves, ni dans leurs ambitions.

Le parallélisme a été très net avec les différentes situations que vivent les femmes en entreprise, comme le manque de reconnaissance, les profondes inégalités de traitements, la discrimination,…Tels ont été d’ailleurs en filagramme les axes abordés dans ce film.

La surprise, à la fin de la séance, a été qu’une invitée de marque en la personne du Professeur Francine NTOUMI, y avait assisté aussi et était là en qualité de Speaker. Congolaise de son Etat, première femme africaine responsable du secrétariat de l’Initiative Multilatérale sur le paludisme, Femme ]très engagée dans le renforcement des capacités de recherche en santé sur le continent africain (engagement qui lui a valu la coordination du réseau régional d’Afrique centrale sur la tuberculose, le VIH/SIDA et le paludisme), Francine NTOUMI est membre de nombreux comités scientifiques internationaux dont le Global Health Scientific AdvisoryCommittee de la Fondation Bill et Melinda GATES.

Celle-ci a été heureuse de partager, avec les Femmes de MTN Congo, son exceptionnel parcours tant sur le plan professionnel qu’humain, ses rapports avec ses collègues masculins dans un monde en proie de reconnaissance, le paradigme de sa carrière professionnelle et sa vie de famille, etc. Ce qui a ainsi donné l’opportunité aux MTNeuses d’interagir avec elle, de manière éclairée.

Quoi de mieux que de voir une entreprise mettre un accent particulier sur la relation «Femmes et Performance de l’entreprise, ainsi que son intérêt managérial» !

Si pour le poète Aragon, « la femme est l’avenir de l’homme », il y a de se demander si elle l’est aussi pour l’entreprise… Au moment où les prévisions démographiques annoncent un retournement de tendance sur le marché du travail et notamment une pénurie de cadres, l’égalité professionnelle redevient un sujet d’actualité et pointu.

En 2001 déjà, Belghiti et Rodhain insistaient sur la nécessité de considérer les femmes comme «un potentiel pour l’entreprise» et l’égalité professionnelle sous l’angle de l’intérêt managérial. Force est de constater que certaines entreprises adoptent des politiques actives de féminisation, ou plus généralement, de la gestion de la diversité de leurs ressources humaines, comme dans le cas d’espèce, au sein MTN Congo.

Ainsi, à l’occasion de la journée internationale de la femme, cerise sur le gâteau, chaque MTNeuse a reçu de la direction de l’entreprise une fleur et un cadeau particulier symbolisant la reconnaissance de l’engagement extraordinaire des Femmes de MTN Congo dans leur travail.

MTN, everywhereyou go !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents