Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


L'aéroport de Pointe-Noire très moche!

Publié par Arsène SEVERIN sur 19 Octobre 2015, 13:32pm

Catégories : #Pointe-Noire, #Aeroport de Pointe-Noire, #Congo-Brazzaville, #BrazzaPLUS

@Salle d'embarquement ce lundi à Pointe-Noire
@Salle d'embarquement ce lundi à Pointe-Noire

Incroyable! L'aéroport de Pointe-Noire a ressemblé lundi matin à un vague terrain de football, non fréquenté. Pourtant le trafic a été régulier ce jour, mais les clients se sont plutôt montrés rares. Des avions ont décollé à moitié pleins en direction de Brazzaville.

Chaque lundi à cet endroit et à cette heure, quelque soit la saison, l'aéroport international Antonio Agostino Neto de Pointe-Noire est toujours plein de monde. Tous les comptoirs restent fonctionnels. Les hommes d'affaires, les chefs d'entreprises et les visiteurs qui profitent du week-end dans la capitale économique sautent sur les avions pour revenir dans les premières heures de la matinée à Brazzaville.

Ce matin 19 octobre, la logique a été brisée. A peine un bruit. Une salle d'embarquement complètement vide et celle d'enregistrement n'a pas eu sa cohue habituelle. Où sont passés les clients au moment où tous les vols sont programmés? Nombreux estiment que les manifestations qui sont prévues cette semaine dans la capitale politique pourraient perturber la quiétude des citoyens.

Il est donc prudent d'observer tranquillement et de laisser passer la tempête. Mardi 20 octobre, les membres de l'opposition, après avoir drainé des centaines de milliers de personnes à Pointe-Noire, décident de lancer sur le mythique boulevard Alfred Raoul un grand mouvement de refus du référendum constitutionnel.

Les populations de Pointe Noire considèrent toujours Brazzaville comme le centre névralgique du Congo où ça peut barder ou capoter à tout moment. Ayant vécu en direct le week-end dernier de graves incidents dans leur ville, nombre de Pontenegrins redouteraient le pire à Brazzaville.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents