Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Douze lycéennes camerounaises leaders en nouvelles technologies

Publié par Arsène SEVERIN sur 11 Août 2016, 18:18pm

Catégories : #Cameroun, #CESC, #Douala, #Congo-Brazzaville, #BrazzaPLUS

@Les lauréats du CESC
@Les lauréats du CESC

Fort des deux mois de (trans) formation qu’elles ont reçue, elles représentent à la fois un futur espoir mais aussi la pépinière de la 8e promotion du CESC livrée le 6 août dernier.

Une douzaine d’apprenantes formées aux réalités actuelles des TIC, des professionnels de plusieurs milieux entrepreneuriaux du Cameroun comme mentors et guides, le résultat ne pouvait qu’être édifiant afin de ressortir le leadership en elles et d’exposer le potentiel de leur côté entrepreneur.

Initié par la Fondation Rubisadtsous le thème : « Empowering Girls to Leadership through STEAM (Science, Technology, Engineering, Arts and Mathematics) », elles ont appris àdévelopper, à initier des projets, à parler en public, à oser motiver les autres, à concevoir des systèmes de sécurité pour domiciles et entreprises,à dépanner et créer des ordinateurs.

D’après Florence Tobo Lobe, présidente de la Fondation Rubisadt, fondation pionnière du Camp d’Excellence Scientifique et Culturel (CESC), le but de ces formations est de mettre en exergue le « faire soi-même » féminin et l’estime de soi de la jeune fille écolière et lycéenne. « Chaque année, la fondation organise un camp d’excellence scientifique et culturel pour apprendre à nos jeunes que les défis et enjeux du monde sont aussi les leurs, pour que non seulement elles comprennent que leur éveil personnel est essentiel sur la marche vers leur autonomie dans le penser et le faire, qu’elles ont un rôle important dans leur communauté en tant qu’être humain », a fait savoir la présidente.

Afin de rendre cette formation complète, bon nombre de professionnels ont apporté leur expertise, leur contribution, et leur présence aux douze pensionnaires du camp 2016, notamment par Flavien Kouatcha, promoteur d’Agri-Business, une start-up axant le développement couplé de l’agriculture et de la pisciculture ; d’ONG qui leur ont permis d’accomplir des excursions ; des scientifiques ; de professionnels de l’économie numérique, notamment la dirigeante du site de vente JumiaMarket; des chefs restaurateurs étoilés…

« On a appris à s’exprimer en public ; à donner nos opinions sur tout type de sujet qui nous est présenté ; à oser initier et de ne pas seulement être des femmes au foyer – chose qui, certes est bonne – mais à être des femmes qui entreprennent et font bouger le monde » a fait savoir Audrey, une future afrotechie issue de cette promotion.


Avec Gaspard Ngono

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents