Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Le Premier ministre de Guinée torture son neveu par peur d'Ebola

Publié par Arsène SEVERIN sur 23 Août 2014, 09:28am

Catégories : #Santé

Le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana
Le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana

Mohamed Saïd Fofana, Premier ministre de la Guinée, soupçonnant son neveu en provenance de la Sierra Léone, aurait usé de toutes les stratégies possibles et imaginables pour s'assurer que le pauvre n'avait contracté le virus Ebola, avant de l'accueillir sous son toit.


L'événement se serait produit il y a moins d’une semaine. Aux environs de 19 heures, un coup de fil annonce au Premier ministre chef du gouvernement que l'enfant à sa sœur qui est en Sierra Léone, désireux de passer les vacances chez son oncle, vient d'arriver à l'aéroport de Conakry. C’est le branle-bas. N'ayant pas été préalablement averti de l'arrivé du neveu et surtout se rappelant tout ce qui se dit d'Ebola en Sierra Léone, Mohamed Saïd Fofana compose le numéro du colonel Remy Lamah. Il lui demande de trouver des médecins suffisamment compétents pour examiner son neveu. Naturellement, ce dernier s'exécute et accompagne lui-même l'équipe de médecins. A leur arrivée, le pauvre vacancier, est facilement maîtrisé par les militaires. Qui avaient visiblement reçu un ordre allant dans ce sens. Le jeune homme est systématiquement mis en isolement. Le Premier ministre y est également, mais s'abstient de tout contact avec son neveu.

Dans la foulée, on vérifie la température du pauvre apeuré. Le thermomètre affiche 36,5°C. A priori, cela signifie qu'il n'a rien de particulièrement dramatique. Mais le Premier Ministre préfère en avoir le cœur net. C'est ainsi qu'il ordonne de «trouvez-moi de l'eau de javel», pour dit-il, « l’imbiber». Très vite, l'eau de javel est diluée dans un seau et le contenu versé sur le neveu. Toujours quelque peu soupçonneux, Mohamed Saïd Fofana ordonne alors que ses effets dont le sac soient saisis et brûlés. Il a enfin le droit de mettre les pieds dans la cour. Mais un dernier regard convainc le Premier ministre qu'il fallait qu'il soit débarrassé de sa chevelure. Il est donc rasé. Entre temps, quelques trois heures s'étaient écoulées.

Après cette longue série de contrôles, le neveu qui, décidément, n'oubliera pas de sitôt les vacances 2014, peut maintenant rejoindre la maison. Mais vu que la période d'incubation est de 21 jours, il n'a pas l'autorisation de se joindre aux autres membres de la famille.

A la fin de son récit, le colonel Remy Lamah, justifiant le fait d'avoir conté cette histoire, a estimé que c'était pour donner une idée de comment il faut s'y prendre face à Ebola.

AVEC AYMAR DEDI DE LA REGIONALE.COM

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents