Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Le potentiel touristique de l'Afrique centrale

Publié par Arsène SEVERIN sur 9 Avril 2015, 18:47pm

Catégories : #Economie

Le parc Nouabale Ndokki
Le parc Nouabale Ndokki

Bien que l’Afrique centrale soit le parent pauvre du tourisme africain, il n’en demeure pas moins que cette partie du continent présente un potentiel énorme et pourrait constituer l’avenir du tourisme en Afrique. Selon Xavier Starkloff (directeur Afrique de l’ouest et du centre de jovago.com, site de réservation d’hôtels en ligne), « l’Afrique possède un potentiel touristique énorme mais qui demeure sous-exploité ».

Seul pays de l’Afrique Centrale présent dans le classement Bloom Consulting des destinations africaines, le Cameroun(25e sur 25 pays) possède une richesse touristique et culturelle qui pourrait faire rêver plus d’un touriste... Son architecture teintée d'un paysage rurale parcellé de haies vives témoigne la rationalité de la gestion de l'espace fondé sur la conservation de ses richesses naturelles. Des paysages magnifiques qui vont du sud-ouest au nord-ouest formés de quelques massifs isolés (entres autres le mont Cameroun haut de 4100 mètres) mettent en avant une formidable végétation, constituée de savanes arborées et forêts denses, idéales pour les amoureux du Safari.

La grande richesse artisanale du pays se trouve dans une panoplie impressionnante d'objets d'arts: masques, statuettes en bois et en cuivre, des objets perlés, des pagnes traditionnels…

Sao tomé et principe. Situé à environ 300 km au large de la côte atlantique dans le golfe de Guinée, face au Gabon et à la Guinée équatoriale, ce pays très peu connu des touristes, possède les plus beaux paysages et les plus belles plages d’Afrique centrale. Un coin paisible qui pourrait avec un peu plus de promotion devenir un paradis pour des vacances de rêve, et se hisser au top mondial. Le pays qui connait une forte stabilité sociale et politique, est considéré comme l’une des plus grandes démocraties en Afrique, ce qui en fait une destination sûre pour les visiteurs.

Le Gabon, est sans aucun doute l’un des pays de l’Afrique centrale qui possède tous les « ingrédients » pour développer son tourisme. Malgré son évident potentiel, le tourisme au Gabon peine à se développer en raison de difficultés d’accès aux sites touristiques, des prix élevés des billets d’avion, de la qualité d’accueil très moyenne en raison d’un déficit en formation et du manque d’infrastructures hôtelières. Pourtant tout le décor est planté, le pays dispose de nombreux atouts touristiques.

Le Gabon possède une faune et une flore parmi les plus diversifiées au monde. On y trouve de nombreuses espèces animales parmi lesquelles l’emblématiques perroquet gris, les éléphants, les buffles ou encore le gorille dos argenté, les tortus luths, les antilopes... Les végétaux présents au Gabon sont multiples également. On dénombre plus de 8 000 espèces différentes. La spécificité de la zone se traduit par la présence des espèces que l'on ne retrouve pas ailleurs: le Bahia (Mitragyna ciliata), l'Aloma ou le Bilinga d'eau (Nauclea pobeguinii), l'Ebiara (Berlinia bracteosa), le Zingana (Microberlina brazzavillensis), l'Idewa (Haplormosia monophylla), le Nogo (Lecomtedoxa nogo)…

Le Congo. Plutôt moribond au début des années 2000, le tourisme reprend des couleurs au Congo Brazzaville. Le pays s’est engagé à développer un tourisme responsable et durable afin de relancer cette filière. Toutefois, malgré une volonté des autorités, l’énorme potentiel touristique du pays reste sous-exploité. La République du Congo avec ses vestiges historiques, ses villages pittoresques, ses paysages variés, ses plages féeriques, ses traditions ancestrales et religieuses, ses parcs nationaux et réserves de chasse, est un pays agréable à visiter.

Des savanes de la plaine du Niari aux forêts inondées du Nord, de l'immense fleuve Congo aux montagnes escarpées et forestières du Mayombe, la République du Congo possède une grande variété de paysagesnaturels, plus sauvages les uns que les autres. Depuis très longtemps, le Congo possède un art typiquement traditionnel. La sculpture se fait sur bois, argile,sur les défenses d’éléphants. La peinture occupe une place prépondérante. Autant d’arguments qui, avec plus de la volonté, pourraient hisser le pays au rang des destinations africaines.

Enfin, la Guinée-Equatoriale, forte de la réussite de l’organisation de la coupe d’Afrique de football, jouit aujourd’hui de plus en plus de visibilité. Mis à profit, cela pourrait constituer un atout considérable pour le développement du tourisme. Le pays bénéficie également depuis quelques années d’infrastructures considérables (hôtels, routes, hôpitaux...). Comme ses voisins de l’Afrique centrale, la Guinée Equatoriale bénéficie d'un climat équatorial chaud et humide.

La saison sèche est la période idéale pour se rendre dans ce pays. Le charme hispanique des villes et la beauté du paysage sont des caractéristiques évidentes de la Guinée Equatoriale. Le pays offre une multitude de sites bien adaptés pour la pratique de diverses activités touristiques. Les belles plages bordées de sable blanc de Bata ou de l'île de Corisco sont des lieux de prédilection pour la baignade. Pour les amoureux des sports d'aventures tels que le rafting ou l'escalade, les collines volcaniques et le pont Cope situés sur l'île de Bioko sont des cadres enchanteurs. Cependant les restitutions de liberté sont un frein à la promotion de la destination.

Ismaël Kambel

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents