Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Voici nos trains au Congo, voyagez-y !

Publié par Arsène SEVERIN sur 4 Janvier 2010, 13:03pm

Catégories : #Economie

Intérieur des trains congolais dVoyager dans un train du Chemin de fer Congo océan (CFCO)demeure un vrai calvaire. Il n’y a qu’à voir sur cette photo pour comprendre les conditions dans lesquelles les Congolais voyagent. Des trains qui ressemblent ni plus in moins à des porcheries. Ajouter à ce chemin de la croix (heureusement pas d’Avenir) des multiples tracasseries qu’imposent les ninjas de Ntumi aux voyageurs. Et c’est comme cela que se font les voyages par train dans ce pays riche en pétrole et en bois.

Le calvaire commence dès les gares centrales de Pointe-Noire et de Brazzaville, où les voyageurs attendent et chôment beaucoup d’heures après l’horaire officiel. On s’en fout, le CFCO ne s’excuse jamais, même quand il fait vendre à plus d’un voyageur un siège. En plus, cette grande escroquerie où la compagnie de chemin de fer vend obligatoire des réservation des places, mais en prenant le soin de préciser place n°0 sur le billet. Donc malgré qu’on a payé la réservation, il n’y a pas de place. C’est le vol . Mais le CFCO, à l’instar de  certaines de nos autorités, sait qu’on peut faire manger du kaka aux Congolais, ils ne réagiront pas, cela n’est pas de leur nature.

C’est sur ces fauteuils déchiquetés qu’on fait voyager des milliers de personnes dans des trains vétustes et bondés de monde. Les ninjas qui, jadis attendaient le train à la gare de Goma Tsétsé, montent désormais à la gare de Brazzaville où ils font leur loi. Ils occupent en première classe la place de ceux qui ont régulièrement payé leur billet. Et sous la barbe des contrôleurs (on ne sait pas ce qu’ils font dans le train ces hommes à képi kaki ou bleu), ces ninjas peuvent présenter dans une voiture jusqu’à 10 cas. « Ce sont les avantages du métier », a sifflé à SEVERIN NEWS, un jeune ninja, chef de convoi du train Océan du 20 décembre dernier.

Durant la traversée du train  dans le Pool, ils maltraitent et tracassent les voyageurs. Ils prennent les biens des voyageurs, pourvu que cela les intéresse. A l’orée des fêtes de fin d’année, plusieurs passagers ont fait les frais. Même les militaires ont subi, allant jusqu’à perdre leur uniforme. Impuissants chez Ntumi dans le Pool, c’est à la gare de Loutété, la première de la Bouenza après l’enfer du Pool, que ces militaires pillés se sont pris aux conducteurs, les accusant d’avoir expressément stopper les machines à Missafou pour permettre aux ninjas d’(attaquer le train comme des Western.

Même entre Loutété et Dolisie ou Pointe-Noire où le train est convoyé par les gendarmes, la situation des voyageurs n’est pas améliorée.




Commenter cet article

flo 30/01/2010 14:33


de ttes les façons au congo rien ne m' étonne.


Arsène SEVERIN 01/02/2010 11:41


c'est votre commentaire Flo, cotinuez à réagir sur les autres articles !


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents