Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Voici le nouveau président du Front de l'opposition congolaise

Publié par Arsène SEVERIN sur 9 Mars 2010, 09:53am

Catégories : #Politique

Cl-ment-Mierassa.jpgLe président du Parti social démocrate congolais (PSDC), Clément Mierassa, candidat terriblement malheureux à la présidentielle de juillet 2009, vient de succéder  à Mathias Dzon à la tête du Front des partis de l'opposition congolaise (FPOC), une coalition des formations politiques qui font de la "vraie" opposition au régime du président Denis Sassou Nguesso. Mais que représente ce fils des Plateaux, courant après le pouvoir depuis bien des années ? A priori rien !

Ainsi va la démocratie! L'alternance est un signe fort dans une démocratie qui ne veut pas être à la nigerienne. Et voilà que Mierassa, on ne sait même pas s'il a des militants, prend la tête du Front. Après Mathias Dzon qui a fait une déclaration éclatante à la fin de l'année dernière, dénonçant les dérives et les dérapages du pouvoir en matière de finances, Mierassa arrive, avec, on ne sait quelle politique! Les Dzon qui s'en vont, ont commencé des contacts avec les autorités, notamment sur les prochaines législatives de 2012.

Clément Mierassa, ancien cadre du Plan (Statisticiens) à la retraite, court depuis bien des années pour être ne serait-ce que député dans son petit coin. Au-delà de tout cela, il a été l'un de ceux qui ont érigé la stratégie vouée à l'échec, consistant à présenter une multitude de candidats à la présidentielle de 2009. Les Mierassa, bons parleurs, mais ne mobilisent quasiment pas.

C'est lui qui a vite découvert, en tant que statisticien, la réserve de 500.000 voix bloquées par le candidat Sassou Nguesso afin de remporter dès le premier tour la présidentielle. Malgré ses révélations, il a été bel et bien candidat, dont le lancement de la campagne a eu lieu timidement (question de justifiier on ne sait quoi) à l'esplanade du lycée  Pierre Savorgnan De Brazza. La suite, on la connaît tous : une débâcle sans précédent. Même si Sassou Nguesso triche, les Mierassa aussi devraient-ils gagner ? Ata vous-mêmes, disait souvent notre regretté doyen, papa Lisapo, Georges EMbana.

Mais, pour que vive la démocratie, il faut bien que les Mierassa et autre Paul-Marie Pouele dirigent le Front des partis de l'opposition congolaise, même si c'est au prix de le noyer définitivement. Bon vent Clément, tu as en face de toi, ton frère Sassou Nguesso, l'homme que tu connais bien !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mpion Nkoua 11/03/2010 15:51


Il veut manger lui aussi, on sait quelle opposition il fait. A l'époque, il prenait l'argent chez Issoïbeka et la journée faisait la gueuelle contre Sassou. Aujourd'hui on va voir ce qu'il fera de
ce Front. Il finira, c'est sûr, comme son ami Kignoumbi qui aue ce qu'il voulait;


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents