Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RogerRoger Bouka Owoko, le directeur exécutif de l'Observatoire congolais des droits de l'Homme (OCDH) a été évacué hier jeudi dans un avion médicalisé vers un hôpital de Paris en France pour des soins intensifs et urgents. Victime, il y a une semaine, d'une attaque cérébrale, alors qu'il rentrait droit de Banjul en Gambie où s'est récemment tenue une session de la Cour africaine des droits de l'Homme et des peuples, le directeur de l'OCDH a gardé un état de santé "stationnaire"et "très préoccupant", d'après l'un de ses proches collaborateurs joint depuis le CHU de Brazzaville par SEVERIN NEWS.

Dès cette attaque, précédée d'une violente crise de tension, M. Bouka Owoko a été urgemment conduit au Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville où il a subi des soins intensifs en réanimation. Selon les sources proches de l'OCDH, le ministre de la Santé et de la Population, le professeur Georges Moyen s'est lui-même rendu au chevet du malade. Ce qui explique certainement l'implication du gouvernement dans le transfert du malade en France.

L'avion médicalisé qui a quitté Brazzaville le 3 novembre dernier, devrait avoir déjà foulé le sol parisien et le malade serait en train d'être traité par des spécialistes de la question.

Tag(s) : #Santé
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :