Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photo-1728-sy.jpg‘’ Je ne vois rien. Toi, tu vois quoi ?’’, demande éperdument un Brazzavillois à un de ses copains, tous deux munis tôt ce matin des lunettes spéciales pour observer le spectcale tant attendu de l’éclipse solaire à Brazzaville, et dans certaines villes congolaises comme Pointe-Noire et Mossendjo. A  la vérité, rien ne s’est produit. Les scientifiques se sont tous trompés.

 

‘’Il s’agit là des miracles de Dieu. Les hommes ont cru, et comme toujours, entrer dans le secret de Dieu pour savoir à l’avance ce qui vient. Mais cette fois-ci, ils ont tous été déjoués par le Seigneur’’, a commenté ce matin à SEVERIN NEWS, une chrétienne de l’Eglise évangélique du Congo (EEC), sortant du culte matinal au Centre d’accueil protestant de Brazzaville.

 

En fait, l’éclipse tant annoncée et tant commentée par les populations de Brazzaville et de Kinshasa (en RDC), les deux capitales les plus rapprochées du monde, n’a pas été vécue. Personne n’a vu ‘’le soleil se battre contre la lune’’ comme cela se dit au Congo.

 

Qu’est-ce qui s’est passé ? Aucune information pour l’heure. Et pourtant les scientifiques et autres experts les plus chevronnés ont commenté en futuring cet événement, annonçant même qu’il aura lieu exactement à 6h14 et durera 11’30’’. Il n’en est eu rien de toutes ces prévisions les plus scientifiques qui soient.

 

Les populations de Brazzavillois qui s’étaient procurées en masse les paires de lunettes nécessaires pour vivre l’événement à 1.000F CFA, n’ont contribué qu’à l’augmentation du chiffre d’affaires de ces commerçants de circonstance.

 

Fortement occupée par la catastrophe naturelle qui a sévi en Haïti, les médias internationaux n’en ont même pas fait état. ‘’Cela m’inquiétais déjà que les médias étrangers n’en parlent pas. Et voilà qu’il ne s’est rien passé. Si les autres scientifiques s’y étaient impliqués, on aurait peut-être su que cette éclipse n’aura pas lieu’’, a indiqué à SEVERIN NEWS, un habitant de Brazzaville, regardant fixement le ciel (notre photo).

 

‘’Je suis ici au centre ville, j’ai pas voulu être coïncé dans les embouteillages, et manquer ainsi l’éclipse. C’est pourquoi j’étais à mon bureau à 6h moins dix minutes. Mais, là je regrette de n’avoir pas pris mon petit déjeuner avec les enfants à la maison », a regretté le même habitant, toujours avec ces lunettes spéciales.

 

En attendant que les scientifiques ne donnent une raison à ce rendez-vous manqué, il faut noter que plusieurs enfants du primaire et du préscolaire n’ont pas été à l’école ce matin, les parents ayant préféré gardé les rejetons à la maison que de les voir abîmer les yeux. A Kinshasa, le gouvernement a carrément pris un arrêté pour interdire aux petits d’aller à l’école.

Tag(s) : #Societé- Développement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :