Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

0847d5211daa2cfcfde28d825aa07d5d LMalgré les fortes amendes infligées contre elles par l'Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE), les deux sociétés de téléphonies mobiles, MTN Sa et Airtel n'améliorent toujours pas leurs prestations. Les désiratas de communications continuent. Les consommateurs qui espéraient un léger mieux à la suite des sanctions pécunières infligées contre ces sociétés de téléphonie mobile vivent actuellement une vraie désillusion. 

"Les problèmes sont les mêmes. Votre correspondant est déjà au en communication alors que vous venez de le joindre y a une seconde. C'est n'importe quoi", dénonce Albert Loukala, un usager de Moungali à Brazzaville. 

D'autres consommateurs se plaignent de la très mauvaise qualité de la communication. "Dès qu'on a dit Hallo! le tout s'arrête, mais le compteur lui est en marche. A la fin de la superchérien, c'est la facture. C'est une vraie escroquérie que l'Etat doit arrêter", tempête Guy Moussoyi, étudiant à la faculté de Droit de l'Université MArien Ngouabi.

 

Il faut rapeler que l'ARPCE a infligé contre MTN Sa une amende de plus de 1 milliard 295 millions de francs CFA. Ce montant représente 1% de son chiffre d'affaires publié en 2013. Ce n'est pas l'unique société à tomber sous le couperet de l'ARPCE. La société Airtel aussi payera pour avoir manqué à ses obligations. L'ARPCE lui taxe la somme de 968 millions 348 milles francs CFA, ce qui équivaut également à 1% du chiffre d'affaires de cette société de téléphonie mobile.

 

Une sanction conforme à la 9-2009 de novembre 2009.

 

Ces sanctions font suite aux premiers avertissements adressés en février dernier à leur endroit. Ces sociétés avaient été sommées à l'époque de revoir leurs services au risque de payer de fortes amendes. Peu communicatives, Airtel et MTN n'ont pas encore réagi à cette sanction. Pire, elles n'ont pas aucun commentaire, ni même pour expliquer à quoi sont dues les difficultés auxquelles elles ont confrontées. Selon les consommateurs de ces deux sociétés, la qualité de réseaux est très désastreuse ces derniers temps. 

L'ARPCE rélève que les populations de l'intérieur du pays sont les plus pénalisées par cette situation auxquelles les deux sociétés n'arrivent toujours pas à trouver la solution. "La qualité du réseau à l'intérieur du pays demeure dans un état de dégradation avancée, proche d'un abandon pure et simple ", a dit avec sévérité le directeur général de l'ARPCE, Yves Castanou. 

 

 Selon l'ARPCE, la dégradation des réseaux de MTN et de Airtel a été analysée et confirmée par Key Performance indicator, selon des données de la Base Station controler (BSC). Une protestation même de vive voix de Yves Castanou à l'endroit des responsables de ces sociétés n'a pas permis d'améliorer les choses. Bien au contraire, les plaintes des consommateurs se sont multipliées. "On crie allo ! Allo jusqu'à la énième fois. Et c'est chiant ", lance un abonné Airtel.

 

Tag(s) : #Economie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :