Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Les réfugiés de la RDC au Congo peuvent regagner le bercail !

Publié par Arsène SEVERIN sur 14 Juin 2010, 09:38am

Catégories : #Droits Humains

Hutte-de-refugi-s-copie-1.jpgC’est ce qui ressort de la réunion de la commission tripartite République Démocratique du Congo/République du Congo, Haut Commissariat des nations Unies pour les réfugiés sur le rapatriement volontaire des refugiés de la République Démocratique du Congo vivant en République du Congo. Cette réunion s’est tenue à Kinshasa le 10 juin 2010.

Au cours de cette réunion tant attendue par la communauté internationale et les refugiés vivant en Congo Brazzaville, un accord tripartite en vue du rapatriement volontaire des refugiés de la République Démocratique du Congo vivant en République du Congo a été signé entre madame Emilienne RAOUL, Ministre des Affaires Sociales, de l’Action Humanitaire et de la Solidarité du Congo Brazzaville, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Pr Adolphe Lumanu Mulenda Bwana N’sefu et le Représentant Régional du UNHCR, M. Mohamed Boukry .

Cet accord définit le cadre juridique du rapatriement volontaire  des refugiés de la RDC vivant en République du Congo et de leur intégration. Son application a fait l’objet d’un accord de modalités pratiques de mise en œuvre qui a été signé les chefs de délégation des experts du Congo Brazzaville, Congo-Kinshasa et le HCR.

Ce rapatriement volontaire concerne les  120 000 déplacés  ayant  fuit les affrontements interethniques dans une partie de la province de l’Equateur pour la Likouala, à l’extrême Nord du Congo-Brazzaville et les 7996 anciens cas résiduel vivant en République du Congo. L’article 4 du présent accord stipule que : « … le rapatriement des refugiés de la RDC installés en république du Congo n’interviendra que sur la base de leur volonté librement exprimée et qu’aucun réfugié de la RDC ne sera contraint de retourner dans son pays d’origine ou lieu de résidence habituelle. »

Dans son mot de circonstance, le Pr  Adolphe Lumanu Mulenda bwana N’sefu, représentant le gouvernement de la RDC a invité tous ses compatriotes qui ont trouvé refuge au Congo-Brazzaville et ailleurs  à regagner  le pays afin de participer à sa reconstruction ainsi qu’à son développement. Pour le Vice premier ministre, une politique de réintégration efficiente sera mise en place afin d’éviter que les rapatriés, faute d’activité d’auto prise en charge, soient manipulés par ceux qu’il a appelés « les aventuriers et vendeurs d’illusions ».

Au sujet de l’extradition du chef rebelle des Enyelés Ondjani Mangbama « le Gouvernement de la République Démocratique  du Congo s‘engage  a tous mettre en œuvre afin d’obtenir l’extradition  du chef des insurgés, ainsi que son jugement pour les crimes commis dans la province de l’Equateur. » à t-il affirmé. Le Vice premier ministre a rendu hommage aux populations de la Likouala pour avoir accepté sur leur sol la présence des déplacés de la province de l’Equateur.

Pour conclure le Pr Adolphe Lumanu a déclaré que son gouvernement mettra tout en œuvre pour l’application effective des recommandations de cette commission tripartite afin de faciliter le rapatriement de ses compatriotes dans des conditions optimales.

Emilienne Raoul, Ministre en charge de l’action humanitaire du Congo Brazzaville a de son côté souhaité voir les principes qui régissent le rapatriement des réfugiés , à savoir le volontariat, la sécurité et la dignité humaine intimement liés aux conditions de réconciliation, de réintégration et de réinsertion socio économique de ces populations soient pris en compte. L’organisation du rapatriement volontaire de ces populations dans leurs localités d’origine  est une volonté affichée par les deux Chefs d’Etat, Denis Sassou N’guesso et Joseph Kabila Kabanga

Le représentant régional du UNHCR, M. Mohamed Boukry quant à lui a renouvelé l’engagement de cet agence des nations unies pour les refugiés à soutenir les efforts des deux gouvernements afin de trouver des solutions durables aux problèmes des réfugiés, en facilitant leur rapatriement volontaire dans leur pays d’origine. « le HCR a dit le Représentant Régional, est déterminé à accompagner ce processus jusqu’à son aboutissement

La réunion de Kinshasa avait pour objet essentiel la mise en place d’un cadre juridique proposé par le groupe technique de travail. Ce document  avait été examiné et adopté lors de la réunion tenue à Brazzaville du 3 au 5 juin 2010. Ce, dans le but de favoriser le rapatriement dans des bonnes conditions des populations de la RDC au Congo Brazzaville.

Signalons que c’est à partir de 2004 que la partie nord du pays plus particulierement le département de la Likouala commençait à recevoir les populations en provenance de la province de l’Equateur. Cette situation s’est amplifiée en 2009 provoquant ainsi d’importants déséquilibres du fait de la présence disproportionnée des déplacés dans la Likouala.

Aujourd’hui l’arrestation du chef des insurgés Enyele et la neutralisation de sa bande ont contribué à l’évolution positive de la situation sécuritaire sur le terrain, et au rétablissement  de la confiance de la population dans les zones affectées par ces troubles interethniques.

 

Texte du Service de communication du Ministère congolais des Affaires sociales (Crépin Perepere) - Photo SEVERIN NEWS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jules 01/07/2010 17:10



Il était temps! Laissez au moins ces pauvres aller mourir chez eux au lieu de vivre comme des a,imaux. C'est très triste et dire que c'est comme ça qu'ils ont fêté les 50 ans d'indépendance.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents