Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Les déplacés de la RDC ne font qu'arriver au Congo!

Publié par Arsène SEVERIN sur 5 Novembre 2009, 16:06pm

Catégories : #International

Des centaines d'autres déplacés de la République démocratique du Congo (RDC) arrivent dans le département de la Likouala, fuyant les conflits interethiniques dans le secteur de Dongo au nord ouest de la RDC. Les agents humanitaires qui travaillent sur place, notamment ceux de Médecins d'Afrique (MDA) et du centre de santé des Américains à Impfondo, craignent une montée catastrophique de la situation humanitaire de ces déplacés.

Les choses vont vite, et très vite. Pendant qu'on parlait ce matin de 16.000 déplacés dans les sites de Bétou, de Boyelé, de Dongou et de Impfondo dans la Likouala, à l'extrême nord de Brazzaville, des centaines d'autres déplcés sont arrivés dans la nuit et tôt ce matin sous une pluie battante. "Nombreux viennent dans la nuit pour détourner la vigilance des services de sécurité qui pourraient les refouler", a expliqué à SEVERIN NEWS un habitant de Impfondo, joint au téléphone.

"Ils sont de plus en plus nombreux. Y en a qui trainent dans les rues, ne sachant pas où aller. C'est la catastrophe à voir ces femmes et ces enfants en péril", a-t-il ajouté, appellant le gouvernement de Brazzaville à intervenir rapidement et plus sérieusement.

Mercredi, un don de produits alimentaires et médicaux évalués à quelque 20 millions de F CFA a été remis par les autorités de Brazzaville à ces déplacés, par l'entremise du comité de crise que dirige le préfet de la Likouala, Gilbert Mondjo Bomodjo. Mais, cette distribution, une vraie goutte d'eau dans la mer, ne suffira pas à soulager la galère de ces gens venus de Dongo, persécutés par un féticheur et un ex-soldat du MLC de Jean Pierre Bemba,  qui instrumentalisent un conflit de ressources de pêche et d'agriculture.

D'après des sources humanitaires contactées par SEVERIN NEWS, plusieurs blessés par balle et par machette ont été enregistrés à l'hôpital de Impfondo. On compte déjà quelque cinq cas d'amputation de membres dans une clinique détenue par les Américains à Impfondo, à la suite de blessures trop graves.

"Tel qu'on voit venir les choses, ce conflit inter-communautaire risque de prendre une autre tournure en RDC. Cette zone, favorable à l'ancien mouvement de rébellion MLC de Bemba peut se soulver contre Kinshasa", analyse un enseignant de Français à Impfondo.

D'autres personnes suspectent dans le lot, l'arrivée des insurgés de Dongo, confondus dans la masse et en quête d'une assistance humanitaire. "Nous savons comment ça se passe. Après avoir repris les forces, ils peuvent repartir dans la zone de conflit. Mais, nous ne faisons que notre travail, celui d'assister tous les vulnérables", a indiqué à SEVERIN NEWS agent humanitaire de MDA.

Cette ONG locale, partenaire du HCR, est déjà en manque de nourriture et de médicaments dans ses réserves stratégiques. "Nous n'avons plus de haricot, plus de riz et seulement très peu de médicaments", a averti l'agent humanitaire.

Jeudi, les autorités de Brazzaville tiendront une réunion avec les partenaires humanitaires pour voir ce qu'il faut faire. La situation étant confuse à Dongo même, il est à ce stade difficile de disposer d'une première évaluation avant le week-end, espérant que l'équipe de la MONUC, arrivée hier à Gemena et en route pour Dongo, pourra obtenir quelques indices de la situation.

La plupart de ces familles qui ont courru en masse de l'autre côté de l'Oubangui, avaient déjà séjourné dans ces villages pendant la guerre de rébellion du MLC. Nombreux y sont restés pendant dix ans comme rfugiés. C'est à peine l'année dernière que le HCR a bouclé leur rapatriement volontaire. Ceux qui n'étaient pas candidats au départ, applaudissent Dieu, comme cela est de coutume en RDC, un pays très croyant...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents