Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Le grand artiste musicien Debaba de la RDC n'est plus!

Publié par Arsène SEVERIN sur 25 Avril 2011, 12:15pm

Catégories : #Culture

jeune DebabaL'artiste musicien de la République démocratique du Congo (RDC) Claude Dieka Mbaki dit "Debaba El Shabab" est décédé à 1h du matin dans la nuit du samedi à dimanche à la clinque Ngalimena de Kinshasa où il était hospitalisé. Grand musicien aux côtés de Papa Wemba M'nze, Defao Matumuna et Carlito, Debaba a fait carrière solo dans la musique chrétienne où il a laissé de chefs-d'oeuvre en chatant avec de célèbres étoiles comme Marie Misamu.

El Shebab! Il est mort à la suite d'un Accident vasculaire célébral (AVC) du côté droit. Il y a quelques trois semaines il en avait souffert du côté gauche, et avait été gravement hospitalisé. C'est dans sa convalescence qu'il a été victime d'une autre attaque. Conduit dar-dar à la clinique universiatire Ngaliema, il n'a pas pu sortir du comas profond dans lequel il a été plongé. "Nous n'avons pu rien faire. C'était son temps", a déclaré Blaise Bula, président de l'Association des musiciens du Congo.

Déjà en début mars, les médias de la RDC, préssés comme il y en a pas, avaient annoncé sa mort. A l'époque, son producteur avait été incriminé pour incapacité d'évacuer le musicien à l'étranger où les hopitaux sont mille fois mieux qu'en RDC. Parlant à la presse, Blaise Bula a indiqué que cette fois-ci toutes les autorités de la RDC ont été mises au courant de cette nouvelle attaque. Mais, le week-end n'a pas permis une action rapide alors que les médecins de Ngaliema faisaient tout pour le stabiliser, en attendant son éventuelle évacuation.

Tout au début de sa carrière, il crée en 1980 avec Kofi Olomide et Lele Nsundi le groupe "Historia Musica". C'est dans ce groupe qu'il lance son premier morceau musical intitulé "Sauvetage". Et bien plus tard il va rejoindre papa Wemba dans Viva la Musica.

Debaba était une grande voix de la musique zaïroise de l'époque. En 1985, il va dans Choc Stars où il sera auteur de grandes oeuvres comme Mokolo mosusu ou Terminus, Debaba a fait danser les deux rives du Congo et tout le monde entier.

Avec Défao et Bozi Boziana dans les Chocs Stars, on le reconnait danser comme un artiste "Kulu mama, he ma!"dans une grande chanson, "Jardin de mon coeur" avec la voix de Ben Niamabo et de Djuna Djanana, et Djo Mali à la guitard. Même dans Mbuma Elengi de Dindo Yongo, il était là! On peut encore se souvenir de sa belle voix dans Zicondo.

Au sommet de sa carrière, l'artiste musicien le brazzavillois Rapha Bundzeki, lui aussi defunt, a fait appel à l'expérience de Debaba lorsqu'il a chanté "Mère Abiba" en début des années 1990.

Le frère Debaba! C'était une autre personne, un musicien reconverti dans la chanson chrétienne. L'évangéliste et après l'apôtre Debaba sort son premier album, "Dieu reconnaît tout" à la fin des années 1990 avec Marie Misamu. Cette dernière, va poursuivre une carrière solo, après cette rencontre réussie avec le grand artiste Debaba. D'après plusieurs témoins, la décennie de guerres civiles que l'ex-Zaïre a connues serait à l'origine de sa conversion.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents