Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Le FGDH interpelle sur la prolifération des armes légères au Congo!

Publié par Arsène SEVERIN sur 17 Mai 2010, 14:56pm

Catégories : #Societé- Développement

Le président du Forum pour la gouvernance et les droits de l'Homme, Maixent FortunéMaixent Hanimbat Hanimbat, a déclaré, à l'occasion de la semaine d'action pour lutter contre la circulation des armes légères, que "la situation était préoccupante au Congo". M .Hanimbat a expliqué, dans une interview à SEVERIN NEWS, que dans plusieurs régions du pays, on note encore l'utilisation des armes légères par les populations civiles et les militaires non autorisés. Ces armes en divagation servent malheureusement à connaître beaucoup de forfaits. Une pétition a même été initiée pour interpeler les pouvoirs publics. Plusieurs actions ont eu lieu au cours de la semaine dite "Semaine d'action".


Qu'est-ce que votre organisation a quoi a exactement fait au cours de cette semaine d'actions de lutte contre la circulation et la prolifération des armes légères ?


La semaine a consisté en l'organisation d'une table ronde avec la presse sur les thèmes suivants: Présentation de I'ANSA et de la semaine d'action contre la violence armée, rôle de la société civile dans la lutte contre la prolifération des armes légères, la participation du Congo au processus TCA (Traité sur le commerce des armes), les conséquences des armes légères sur les droits des personnes et le développement; La publication d'un appel citoyen (pétition), une conférence débat, des actions de plaidoyer auprès des autorités et placardage des affiches.


Quelle est la situation au Congo ?

La situation est préoccupante. On note encore de nombreux cas d'utilisation des armes légères tant par les militaires que par les civils. Cela entraîne des actes comme les braquages, les rackets, les meurtres, les viols, etc.

 Quel est le but visé dans la pétition que vous faites circuler ?


En fait vu le peu de temps qui nous reste pour obtenir les signatures nécessaires, la pétition a été convertie en appel citoyen. Cet acte vise à attirer l'attention tant du gouvernement que de la société civile sur le fait que tout le monde doit s'engager résolument dans la lutte contre la prolifération des armes  légères dont les conséquences se manifestent sur tous les secteurs d'activités et touchent toutes les couches sociales.


 Pensez-vous que le Congo a réussi ses premières opérations de collecte d'armes dans les anciennes en conflit ?


La vérité c'est que les armes circulent toujours. Il y a toujours des armes dans les maisons. Mais en même temps il faut reconnaitre qu'il y a des efforts du côté du gouvernement, mais ils sont encore très insuffisantes.

Commenter cet article

charlie 03/06/2010 13:48



salut à tous, je voulais juste réagir aux commentaires de mr léonard qui s'en prends à mr hanimbat sans dementir les propos de ce dernier. Ainsi, en réalité, c'est lui qui est ce qu'il reproche à
mr hanimbat d'être.Ne faites pas comme ça mr leonard. Ne soyez pas envieux. Je me refuse de tenir le même ton que vous (diffamatoire et vexatoire). Toutefois je tiens à inviter mr hanimbat à
plus de courage. Merci.



Léonard 27/05/2010 17:11



Est-ce que ces Hanimbat là sont conséquents ? ce sont de petits affamés à la remorque de Roger Bouka. Ils parlent de la circulation d'armes légères, mais on ne l'a pas vu une seule fois enquêter
dans une ancienne zone de conflit. ils publient de documents bidon sans réflexion, sans chiffres, sans rien. Monsieur le journalistes, le Congo, c'est un chantier où tous les vautours viennent
manger.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents