Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Le CHOC suspendu de paraître à Brazzaville pour trois mois !

Publié par Arsène SEVERIN sur 8 Mai 2010, 12:36pm

Catégories : #Droits Humains

Choc.JPGLe Conseil supérieur de la libterté de Communication que préside Jacques Banangadzala a infligé le 7 mai dernier, une interdiction de paraître de trois mois au journal Le CHOC (qu'on peut consulter d'anciens écrits sur ce lien : http://www.lechoc.info/) pour avoir publié des informations portant sur l'intimité du président français Nicolas Sarkozy. M. Banangadzala a dit vendredi à Brazzaville que la presse congolaise ne pouvait pas s'indentifier à la presse française qui s'amuse avec l'intimité d'un président de la république, étranger soit-il.

SEVERIN NEWS n'a pas pu joindre au téléphone Asie Dominique de Marseille, journaliste et patron du CHOC pour  son éventuelle réaction. 

Mais depuis sa dernière édition, tous les Brazzavillois ont pu voir à la Une de cet hebomadaire paraissant dans la capitale congolaise, une photo du président Sarkozy, quasiment nu, sourire bleu en pointe. Le rédacteur de l'article a marqué son étonnement pour un homme d'Etat de son rang, et dont la nudité est banalisée. Le journaliste du CHOC n'a pas vraiment fait du Show ou du sensationnel, mais il aurait certainement voulu faire voir au monde comment les medias dénigrent les autorités des pays hautement craints dans le monde.

Après sa claque aux dernières élections en France, battu à plat de couture par la Gauche, Nicolas Sarkozy essaie de se refaire une image, en relancçant la question de sécurité des Français, un thème qui lui réussit fort bien. Et s'est ajouté à cela depuis un bon moment, la dépréciation de la monnaie euro, suite à la crise économique et financière qui sévit en Grèce. Sarkozy qui est en champ de bataille avec la chancellière allemande, marque quelques points, même si ces derniers jours, la presse a encore mis en avant l'affaire de vente d'armement en Afghanistan, impliquant l'ancien Premier ministre Edouard Balladur, et dont Sarkozy a été directeur de campagne.

C'est dans ce contexte que le CHOC publie cette photo, comme par hasard pour noyer l'homme. Innocemment, dira-t-on, le CHOC s'est attarié les foudres de l'autorité de régulation congolaise, qui n'a pas hésité de le frapper : trois mois de chômage, trois mois sans paraître.

Parfois proche du gouvernement (peut-être parce que son patron Asie Dominuque a été jeté en prison pendant le régime du président Pascal Lissouba, opposé à Denis Sassou Nguesso), cet hebdomadaire est l'un des plus anciens, né sous l'effet de l'air démocratique, et qui n'a pas subi l'épreuve du temps comme de dizaine d'autres titres qui se sont effacés à Brazzaville.

Certainement décidé à faire un nouveau genre de journalisme au Congo, le CHOC a encore publié en début de cette semaine, la photo d'une pute d'origine algérienne dont la cuisse a été léchée par la plupart de stars de l'équipe nationale de France de football. Certainement, les autorités ont craint que le CHOC en fasse plus contre nos ancêtres les Gaulois!

La France est justement le premier partenaire économique du Congo. Elle a pesé de tout son poids pour quer la dette du Congo soit effacée au niveau du Club de Paris. La France est un ami du Congo depuis de longues dates, depuis les temps où les Français ont bastonné les "indigènes" congolais à l'accession à l'indépendance, puis dans l'immixtion dans la gestion du pétrole et de la vie politique au Congo. Ainsi, entre Paris et Brazzaville, on ne met pas doit. Le président Sassou Nguesso, en route pour la Chine, y a d'ailleurs séjour et rendu visite à son ami Sarkozy.

Et donc le CHOC a été fait les frais de cette excellence de relations ? Qui nous le dira un jour ? Asie fara-t-il appel ? Si oui, il n'a pas de chance d'aboutir...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents