Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


L'OCDH salue Sassou Nguesso pour la promulgation de la loi sur les "pygmées"

Publié par Arsène SEVERIN sur 12 Mars 2011, 16:21pm

Catégories : #Droits Humains

Femmes-pigmees.jpgL'ONG de défense et de protection des droits de l'Homme, OCDH a salué la promulgation de la Loi sur les Peuples autochtones par le président Denis Sassou Nguesso, selon un communiqué publié par cette organisation, et dont copie est parvenue à SEVERIN NEWS. Après plusieurs critiques sur le gouvernement à la suite de la non prise en compte de la difficile situation des peuples autochtones au Congo, l'OCDH a enfin, et pour une fois applaudi le gouvernement pour cette loi qui prend désormais en compte les questions de développement de cette communauté très marginalisée. L'OCDH a été sur tous les fronts dans la préparation de cette loi. Il a donc des raison de se réjouir, mais reste sur sa soif quant à l'application de cette loi. Voici l'intégralité du communiqué publié par l'OCDH:

 

"Denis Sassou Nguesso promulgue la loi portant promotion et protection des droits des populations autochtones du Congo

Brazzaville, le 11 mars 2011. L’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) salut la promulgation, par le président de la république du Congo, Denis Sassou Nguesso, de la loi n° 5 - 2011 du 25 février 2011 portant promotion et protection des droits des populations autochtones en république du Congo ; et par la même occasion exprime sa reconnaissance au gouvernement, aux agences des Nations unies et aux organisations de défense des droits humains de la sous-région pour leur accompagnement.

En effet, adopté par les deux chambres du parlement en décembre 2010, cet instrument juridique vient renforcer la protection légale de cette catégorie de la population, objet de marginalisation, de discriminations et d’exclusion. Cet aboutissement est le résultat d’un long processus participatif initié depuis août 2004 par le ministère de la justice et des droits humains avec l’appui de la société civile nationale et internationale, plus particulièrement à travers le projet mis en oeuvre par l’OCDH en partenariat avec la Rainforest Foundation du Royaume Uni.

A la faveur de ce projet, les communautés autochtones ont été impliquées à chaque étape du processus d’élaboration de cette loi : information et consultation préalables, collecte de données, élaboration des provisions pour la loi, plaidoyer pour son adoption.

Cette loi s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones adoptée le 13 septembre 2007, qui dispose, notamment, en son article 38 : « Les États prennent, en consultation et en coopération avec les peuples autochtones, les mesures appropriées, y compris législatives, pour atteindre les buts de la présente Déclaration ».

Au plan national, la Charte de l’unité nationale, adoptée le 29 mai 1991 et qui fait partie intégrante de la Constitution, énonce clairement en son article 4 alinéa 6 : « l’Etat a le devoir d’assurer la protection et la défense des minorités ethniques».

Commenter cet article

Paul 25/03/2011 13:52



Il faut plutôt saluer le travail fait par ces ONG qu'on qualifie chez nous d'opposition. C'e'st très encourageant lorsque le gouvernement soutient le travail des ONG, surtout les ONG de
développement.



Louis Marie 19/03/2011 17:05



Ce n'était donc pas la guerre pour la guerre. Ils reconnaissent que le président Sassou aussi fait de bonnes choses. C'est ça la démocratie. J'ai aimé ce titre!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents