Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Kadafi quitte la tête de l'UA, mais griiiiiinnn !!!

Publié par Arsène SEVERIN sur 1 Février 2010, 14:52pm

Catégories : #International

Photo-Kadhafi-copie-1.jpgLe vieux allait s'accrocher au trône comme il l'a fait depuis les années 1970 dans sa Libye natale, mais les gars de l'Afrique australe et orientale lui ont promis une cinglante défaite aux élections pour l'ejecter du fauteil. Pour éviter d'essuyer une honte légendaire, Mouhamar El Kadafi, le guide libyen, a simplement déclaré : "La présidence de l'Union africaine ne sert à rien, il n'y a pas assez de pouvoir".

Et puis quoi encore ? Veut-il maintenant être président de la Commission africaine, la place de Jean Ping, pour avoir plus de pouvoir ? En tout cas, le guide libyen, qui n'a pourtant pas fait de scenario tel qu'il le fait d'habitude (claquer la porte, critiquer, menacer de quitter l'organisation), a été serein, il a suivi les travaux. Tout au moins le discours de son successeur, sans peut-être pas applaudir tout ce que le Malawite disait.

Kadafi qui se passe toujours pour le père fondateur de l'Union africaine, estime que son rêve n'a pas encore abouti. Faire que l'Afrique soit une et indivisible, les dictateurs et les démocrates ensemble, les voleurs et les bien-gouvernants ensemble, les criminels et les respectueux des droits de l'Homme ensemble, pense vraiment qu'il y a encore du chemin à faire.

Toute la diplomatie de coulisse qu'il a menée dans les couloirs d'Addis-Abeba  en Éthiopie, au siège de l'UA, n'a rien donné. Le guide avait souhaité rester à la tête de l'UA, pour continuer son eouvre (???) de président fondateur, mais il a été courcicuité par d'autres africains plus futés, et qui ne sont pas comme ceux de l'Afrique centrale, dont les postes sont occupés par les autres, même dans leur propre pays.
Alors les présidents Yoweri Museni et Kiwkete de la Tanzanie ont promis à Kadafi un vote public et cinglant s'il s'en tétait à garder le fauteuil qui leur revenait de droit. Et bien plus tard, Jacob Juma de l'Afrique du sud a rejoint les grosses gueules de l'Afrique australe et orientale. Bon, d'accord, le vieux guide a compris là, il ne faut pas mesurer la profondeur du fleuve par le simple doigt. Il s'est retiré comme un grand, par la grande fenêtre où tout le monde l'a vu.

Mais, apparemment, il doit prendre une revanche avec ses amis. Ils attendront alors leur tour, et on verra bien comment ces gars de l'Afrique australe et orientale feront encore la gueule. Et le guide libyen qui a des amis partout risquent cette fois de revenir par la grande porte et sous une salve d'acclamations illimitées... Au fait, Kadafi là, c'est quelle région déjà de l'UA ?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents