Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Joseph Kabila : encore cinq ans pour les cinq chantiers!

Publié par Arsène SEVERIN sur 9 Décembre 2011, 16:54pm

Catégories : #Politique

KabilaKabange.jpgAprès trois jours de suspens au-delà des délais officiels, la commission électorale nationale indépendante (CENI) que dirige le pasteur Daniel Ngoy Mulunda Nianga, les Congolais de la République démocratique du Congo (RDC) du pays et de la diaspora, savent depuis quelques heures que c'est Joseph Kabila Kabange qui va encore conduire aux destinées de ce pays, grand comme 5,5 fois la France. A la lumière des résultats partielles qu'annonçait la CENI, de nombreux Kinois savaient que Joseph Kabila reviendrait au trône, après dix ans de pouvoir. Les Congolais de la RDC viennent donc lui donner à nouveau cinq ans pour finir ses cinq chantiers.

Joseph Kabila Kabange, 40 ans, a été réélu président de la République démocratique du Congo pour un mandat de cinq ans avec 8 880 944 voix soit 48,95 % des suffrages, selon les résultats provisoires annoncés ce vendredi 9 décembre par la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Son principal adversaire politique, l’opposant historique Etienne Tshisekedi wa Mulumba, leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) arrive deuxième avec 5 864 795 voix soit 32,33 % des suffrages, selon ces chiffres provisoires proclamés par Daniel Ngoy Mulunda aujourd’hui, vendredi 9 décembre 2011 à la Céni.

Le président de la Comssion électorale a indiqué que sur les 32 024 640 citoyens enrôlés, un peu plus de 18 millions d’électeurs se sont exprimés par les urnes lors de la présidentielle de lundi 28 novembre 2011, ce qui équivaut à un taux de participation de 58,81 % .

La publication des résultats provisoires, initialement prévue le 6 décembre, a eu lieu après deux reports successifs, la Céni invoquant la nécessité de confronter les procès-verbaux avec les chiffres qu’elle avait reçus par satellite.

Les élections présidentielle et législatives du 28 novembre ont été entachées d’irrégularités, de soupçons de fraude et émaillées de violences meurtrières notamment à Lubumbashi, dans le sud-est de la République démocratique du Congo.

Plusieurs partis de l’opposition avaient également contesté les résultats partiels successifs de la présidentielle publiés par la Ceni dénonçant « le caractère illégal de ces publications qui jettent le doute sur la crédibilité de la Ceni» et estimant que ces résultats visaient «à préparer psychologiquement la population à la fraude».

Etienne Tshisekedi et ses partisans contestent le décompte publié par la Ceni depuis le début de la publication des résultats partiels et réclament une publication des résultats par bureau de vote et non par province.

Lundi 5 décembre, après publication de résultats partiels par la Ceni, Joseph Kabila et Etienne Tshisekedi, les deux candidats qui émergeaient du scrutin présidentiel (à un seul tour depuis une modification de la Constitution décidée par le président sortant), avaient promis au chef de la mission onusienne en RDC de respecter le verdict des urnes et « d’utiliser les voies pacifiques pour la résolution des contentieux électoraux».

Arrivé au pouvoir en 2001 à la suite de l’assassinat de son père Laurent Désiré Kabila, Joseph Kabila a été élu en 2006 président de la République démocratique du Congo à l’issue de premières élections démocratiques au suffrage universel direct organisées en RDC. Son adversaire politique de l’époque, Jean-Pierre Bemba, est actuellement jugé à la Cour pénale internationale pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

La proclamation définitive du vainqueur du scrutin présidentiel par la Cour suprême de justice (CSJ), aura lieu le 17 décembre après traitement de l’éventuel contentieux. Le prochain président de la République démocratique du Congo prêtera serment le 20 décembre 2011.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents