Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ange-Felix-Patasse-g.jpgL'ancien président centrafricain, Ange-Félix Patassé, ingénieur agronome, est mort ce mardi en fin d'après-midi à Douala au Cameroun, alors qu'il devait se rendre en Guinée Equatoriale pour des soins médicaux.Le président Obiang Nguema de la Guinée Equatoriale avait même afreté un avion pour transporté le malade, mais Bozizé avait réfusé.

Après plusieurs refus de quitter le pays par son tombeur, François Bozizé, l'ancien président Patassé a pu quitter Bangui dans un état de santé peu rassurant. C'est lors d'une correspondance d'avion pour Malabo, la capitale de Guinée Equatoriale que l'enfant de Paoua est mort!

En effet, Ange-Félix Patassé est à Paoua, le 25 janvier 1937, de Paul Ngakoutou et de Véronique Goumba.

Diplômé de l'Académie supérieure de l'Agriculture tropicale de France, il est plusieurs fois nommé ministre dans les gouvernements de Jean Bedel Bokassa, ancien président et dictateur de ce pays d'Afrique centrale. Il a donc été ministre du développement entre janvier 1966 et avril 1968, ministre du Développement rural entre mai 1972 et avril 1973, ministre du Tourisme, de l'eau, des bois, de la chasse et de la pêche entre juin 1974 et octobre 1975. Il devient Premier ministre le 8 décembre 1976 jusqu’en juillet 1978.

Il est élu président de la république de ce pays en octobre 1992, et réélu en 1999,Patasse-n.jpg avant d'être renversé le 15 mars 2003 par son ex-chef d'Etat-major François Bozizé, actuel chef de l'Etat de la RCA.

Jugé après sa fuite à Lomé au Togo d'où sa femme est originaire, il est condamné par contumace à 20 ans de travaux forcés pour avoir "détourné" 70 milliards de F CFA des Centrafricains, les populations les plus pauvres de la planète.

Candidat à la dernière présidentielle de 2011 face au président Bozizé, Ange-Félix Patassé termine deuxième avec un très mauvais résultat. Il boude ces résultats et dénonce des fraudes massives ayant conduit à la réélection de son tombeur.

Depuis là, son état de santé s'est dégradé, mais le pouvoir de Bozizé lui a maintes fois interdit de quitter le pays pour aller se faire soigner en Guinée Equatoriale. Après plusieurs tractations, le Général Bozizé accepte de laisser partir un Patassé complètement affaibli par la maladie. Il n'a pas eu le temps d'arriver à Malabo, il est mort à Douala à l'âge de 74 ans.

 

Tag(s) : #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :