Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Floribert Chebeya sera enterré le 26 juin à Bukavu!

Publié par Arsène SEVERIN sur 18 Juin 2010, 14:42pm

Catégories : #Droits Humains

Floribert-Chebeya-BahizireEntre le doute et la peur de la famille de Floribert et les exigences "incacolables" de la communauté des défenseurs des droits de l'Homme qui appellent à travers le monde entier à l'enterrement le 30 juin prochain de ce Grand monsieur des droits l'Homme en RDC et en Afrique, le moindre mal semble s'imposer. La famille de Floribert va amener le corps de son parent loin de la poudrière de Kinshasa, à Bukavu (Est), où il sera inhumé le 26 juin, avant la fête de l'indépendance.  Le gouvernement sortit-il victorieux de ce bras de fer engagé par les activistes des droits de l'Homme, les politiciens et les badauds, déterminés à saboter le 30 juin, fête de l'indépendance que le président Joseph Kabila se doit de réussir ? Ha, qui sait ? Néanmoins, le tout premier spectre de troubles qui menaçaient visiblement de saper la fête s'écarte petit à petit, Floribert sera enterré bien avant cela. Et puis quoi encore ?

Le week-end de la semaine prochaine sera consacré aux obsèques de Floribert Chebeya. Sa famille s'est imposée pour arracher on corps de la poudrière de Kinshasa pour l'amener dans les montagnes de Bukavu, où pleurent malheureusement deux autres âmes de combattants de la liberté, Serge Maheshe et Didace Namujimbo, deux journalistes de Radio Okapi, froidement abattus. A eux s'ajoute un cameraman, tombé sous le coup de poignard des voyous commandités. A ces trois combattants de la liberté, s'ajoutera également Floribert, même destin tragique : assassiné et les auteurs non retrouvés, procès bâclés. Leur sang continue à crier "justice", comme celui d'Abel, le frère de Caïn, dans les temps bibliques très anciens!


Les ambassadeurs et autres chefs de missions diplomatiques accrédités en RDC avaient fait savoir qu'ils ne participeraient pas à l'hommage à Floribert, si les défenseurs des droits de l'Homme maintenaient la pression que l'enterrement ait lieu le 30 juin, jour de la fête nationale. C'est sûr que le président Kabila qui attend du monde ce jour-là, dont Sa majesté le roi des Belges qui sera accompagné de Yves Lterne, le Premier ministre impopulaire, n'aurait pas agi d'une courte main. C'est sûr que tous ces ambassadeurs auraient reçu chacun une bonne douche froide publique, comme l'avait récemment fait Abdoulaye Wade du Sénégal sur l'ambassadeur des Etats-Unis qui s'était mis les pieds dans le plat de la gouvernance au pays de la Terenga. Et les mal chanceux auraient dû quitter Kinshasa en culotte, comme aux temps de Belges, en 1961 (les Brazzavillois les avaient accueillis au beach, et tout le monde avait vu). Là-bas, on ne blague pas!


Pour éviter tout ça, car il faut que les cinq chantiers aillent de l'avant, dans la paix et la tranquillité des esprits, les tractations ont donc dû se corser et, certainement le gouvernement a directement négocié avec la famille de Chebeya, mettant en branle tout qu'il faut comme moyen pour apaiser et faire admettre les choses. C'est ce qui est fait.


Les discussions avec les gars de Voix des sans Voix, son organisation, n'auraient pas pu aboutir, vu que ces gens-là, (les Tia mutu bakata) ne reculent pas devant les épreuves. Heureusement que le gouvernement a pris le court chemin !


Qu'est-ce qui va se passer après l'enterrement de Floribert ? En tout cas, tout le monde pense que l'affaire va s'arrêter, tout va s'effacer! Et comment donc ?


Chebeya ayant été enterré dans la dignité et les honneurs de la république, peut-être, ceux qui auraient dû être accordés à Emery Patrice Lumumba, qui sera encore derrière cette affaire pour chercher la petite bête ? Mais, peut-être aussi que c'est pas déjà gagner d'avance, car au regard de tout le bruit que l'affaire a suscité, il sera quand même peu élogieux que le procureur général de la république qui conduit cette enquête laisse tomber, comme ayant épuisé son scenario du film "Assassinat Floribert Chebeya"!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents