Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Etienne-Tshisekedi1.jpgVaincre ou mourir! Les partisans de Etienne Tshisekedi, le président auto-proclamé et ayant prêté serment sur la Bible de la République Démocratique du Congo (RDC) ont décidé de lui présenter leurs voeux de bonheur et de succès ce 31 décembre 2011 à son domicile bouclé de Limeté, un quartier de Kinshasa. Déterminés à ne pas faire marche en arrière, même quand il n'y a plus rien à gagner, les gars de Tshisekedi veulent braver la police de la RDC qui encercle sans ménagement cette zone.

L'appel de présentation de voeux a été lancé par le secrétaire général de l'UDPS, le tonitruant Jaquemin Shabani. Il demande à tous les militants de l'UDPS à se rendre massivement à la résidence privée de Tshisekedi pour lui souhaiter "bonané", avec un peu de vivres et d'argent, ne sachant pas combien de temps va durer le blocus sur cette partie du quartier Limeté.

Quelques heures avant, les membres de l'UDPS, et certains de leurs amis comme Eugène Diomi Dongala -lui aussi prêt à mourir pour Etienne- avaient tenté de se rendre à la résidence de Tshisekedi. Mais, empêchés par les éléments de la police postés tout autour de cette zone, ils n'ont pu voir ni la torpette de Etienne, encore moins sa silhouette, même pas sa main agitante en guise de "je vous vois"!

Ces responsables s'étaient ensuite rendus auprès de la mission des Nations Unies, MONUSCO pour tenter de débloquer cette situation. Pour les membres de l'UDPS et ceux de son gouvernement nommé après son investiture, leur président est assiégé, en résidence surveillance et fera bientôt l'objet d'un enlèvement. "Ses droits politiques et civiques sont bafoués", a crié Diomi Dongala, toujours combattif et offensif.

Mais, le gouvernement de la RDC, qui reste très prudent sur des actions à mener contre Tshisekedi, dit que le patron de l'UDPS n' pas à s'inquiéter. D'après le ministre Lambert Mende de la Communication, la police restera en place jusqu'à ce qu'elle ne trouvera plus nécessaire de garder le siège de ce quartier. "Il n'y a pas Tshisekedi là-bas, il y a aussi des citoyens congolais qui ont risqué leur vie en étant voisin de ce monsieur. La police fait la sécurité de tout le monde dans cette zone", affirme-t-il.

Des observateurs affirment que le président Kabila devrait se servir des mêmes armes que son père, Laurent-Désiré en 1996. Ce dernier avait préféré rélégué Etienne dans son vital natal pour qu'il y aille faire des champs agricoles. C'est pourquoi on parle déjà d'enlèvement dans le camp du leader maximo de Limeté.

Ayant réussi à fuire clandestinement la RDC par l'aéroport de Ndjili, plusieurs membres de l'opposition ont choisi de mener la lutte à l'étranger, dans le mince espoir de voir Tshisekedi être investi président élu de la RDC.

Roger Lumbala, Félix Tshisekedi, Jean Claude Mvuemba et d'autres, se gavent de viande hachée, de salade et de mayonnaise depuis quelques jours déjà en Europe. Ils entendent ainsi mener une lutte à l'extérieur contre le pouvoir du président élu, Joseph Kabila.

Tag(s) : #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :