Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SEVERIN NEWS, véritable courroie de transmission entre les décideurs publics et les populations, a reçu ce matin une lettre dénonçant la décision de justice rendue le 28 janvier dernier dans la ville pétrolière par le tribunal de commerce, qui s'était pourtant quelque temps déclaré incompétent. D'après l'usager de la justice qui écrit cette lettre, le président du tribunal se servirait de ses relations personnelles et familiales avec certaines autorités du pays pour fouler aux pieds les lois congolaises qui fondent la justice. Voici en intégralité, la lettre écrite par une habitante de Pointe-Noire au ministre de la justice et des Droits humains : 

 "Je suis une habitante de P/N qui en a ras le bol de voir les Présidents des tribunaux nommés par l'état, à l'instar de Mr IWANDZA, traiter les pauvres et tous ceux qui ne sont pas protégés par le système en esclave.

Parent de Ministre ou frère maçon, l'injustice ridicule doit cesser. Au Congo il y'a des journalistes sérieux qui aiment leur travail, il faut qu'ils enquêtent pour vérifier la véracité de nos propos.
Voici le mail que j'ai adressé au Ministre YOKA E. :

A l'attention du Ministre de la justice Mr E. YOKA
Monsieur,

Je me permets de vous adresser un mail sur ce site parce que c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour essayer de dénoncer les décisions de justice contradictoires rendus par le Président du Tribunal de commerce de Pointe-Noire.
Nous savons tous comment fonctionne la justice au Congo. Nous savons que notre société est gangrénée par la corruption à tous les niveaux. Nous savons que tout fonctionne au Congo en mode clanique. Nous savons que tous les citoyens congolais ne sont pas traités de la même façon.

Il y'a une semaine le Tribunal de commerce de P/N se déclare incompétent à juger une affaire mais condamne une des parties à payer 3 millions F CFA à la partie adverse. Et, ce jugement étonnant, est signé de la main du Président du tribunal de commerce de P/N.

Un tribunal qui se déclare incompétent à juger une affaire ne peut pas condamner une des deux parties dans la même affaire. C'est contradictoire.
C'est tous les jours que le congolais lambda est humilié par les protégés du système, les libanais, ouest africains ou congolais fortunés.

Monsieur le Ministre, vous avez le devoir de protéger les petites gens que nous sommes et rappeler à Monsieur Iwandza que le tribunal du commerce appartient au peuple congolais. Les magouilles corruptions et les copinages doivent cesser.
Veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, mes respectueuses salutations.
K. M.

PS : Faites écho pour que cela cesse. Merci"

Tag(s) : #Droits Humains
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :