Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Des syndicalistes-Magnéto chez Sassou Nguesso !

Publié par Arsène SEVERIN sur 11 Février 2010, 15:08pm

Catégories : #Societé- Développement

Le président Denis Sassou Nguesso a présenté, durant ces jours, sa perception de l'accesson du Congo à l'intiative des Pays pauvres très endettés (PPTE). De leur côté, les syndicalistes et les responsables des instances d'accompagnement de la démoctrie et du développement société économique, n'ont curieusement rien eu à dire, répétant, à tue-tête, et comme des clochettes, ce que le président avait à leur dire. Mais, eux-mêmes, qu'est-ce qu'ils avaient dans la boule : Rien !

"L'accession au PPTE ne veut pas dire qu'il y a de l'argent dans les caisses et qu'on va se le partager. Il faut, au contraire, être plus rigoureux dans les réformes engagées, les mener jusqu'au bout. Il n'y a pas d'euphorisme", a répété le président Sassou Nguesso à la foule de syndicalistes (triés sur le tas, c'est sûr) venus écouter ce que pense le président de cet événement. "C'était nécessaire, il fallait qu'on échange, pour qu'on ait tous la même perception de cette affaire", a précisé le président!

A peine sorti de cette rencontre dite citoyenne avec le perésident, et avant même d'aller boire le jus (ou le champagne) et se gaver des sandwichs qu'on avait savemment préparés à Mpila là-bas, un syndicaliste, tel un vieux magnetophone  à bande, s'écrie à la presse présidentielle : "Il n'y a pas d'euphorisme"!

Que voulait-il bien dire dans ce bout de phrase ? Lui-même sait! Et les agents de l'Etat qui réclament urgemment l'amélioration de leurs conditions sociales, ont aussi su que le gars a bien assimilé la leçon : "Il n'y a pas d'euphorisme"!

Et au bout de tout ce qu'il s'était plu à baragouiner à la presse présidentielle, rien sur les intérêts des travailleurs, motif essentiel (logiquement) de sa présence à cet endroit. Si ce n'est, bien sûr, pour autre raison, surtout avec ces crises qui frappent partout! "Il n'y a pas d'euphorisme", a-t-il répété au journaliste, comme pour dire que le président Sassou Nguesso ne l'avait pas bien dit, ou peut-être, les travailleurs ne le comprendront que quand ça sortira de sa bouche!


Un autre syndicaliste, content devant la caméra de TéléCongo, ne s'est pas empêché de se féliciter de ce que le président les avait enfin reçus à Mpila. Mais que disent les travailleurs? Rien ! On se demande bien qui a pu mandater de tels syndicalistes.

C'est normal, le président suit une politique donnée, à base de laquelle il a été élu à plus de 78% des voix. S'il ne le faisait pas, il sera désavoué jusqu'à 18% peut-être, par des gens qui l'ont voté. Et les syndicalistes ? Avaient-ils oublié que tous les travailleurs avaient eu de l'euphorisme lorsque le bonne nouvelle de l'accession au PPTE a été annoncée ? Avaient-ils oublié que, lors du message de fin d'année 2009 du président de la république, les travailleurs attendaient des annonces en leur faveur ?

Mais d'où vient que les syndicalistes sioent devenus les porte-parole du chef de l'Etat, qui en réalité, n'en a même pas besoin, car il y a déjà comme trop de gens qui travaillent dans ce domaine.

"Il n'y a rien vraiment pas d'euphorisme" à les écouter, ces syndicalistes-magnéto !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents