Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Des réfugiés de la RDC à Brazzaville broient du noir sous la barbe du HCR !

Publié par Arsène SEVERIN sur 21 Septembre 2010, 11:49am

Catégories : #Droits Humains

Guerre-RDC.jpgQuelque cinq cents réfugiés de la RDC installés depuis dix ans à Brazzaville, capitale du Congo, ont lancé lundi 20 septembre un appel urgent d’assistance. Depuis quatre jours, femmes et enfants manquent de la nourriture, de l’eau potable, et dorment à la belle étoile sur un site situé près de l’ambassade de Libye à Brazzaville. C'est une photo d'archives

 Vieux matelas, nattes et tapis éparpillés dans une cour d’environ 400 m2, c’est le triste aspect du site où se sont installés ces réfugiés de la RDC. Faute d’abris, ils ont pris leur première douche à la suite de la pluie de dimanche 19 septembre.

 Ces femmes, ces hommes et ces enfants, visiblement affaiblis, n’ont rien à manger. L’eau potable et les médicaments leur manquent aussi. Groupés autour d'une marmite de saka-saka dans lequel on a à peine dilué de l'huile de palme, des personnes de troisième âge espèrent être servis avant tous. Mais la situation est telle que tout le monde est logé à la même enseigne.

« Des réfugiés angolais et ivoiriens, eux-mêmes en, situation précaire, nous ont apporté quelques vivres », a reconnu un réfugié.

Lundi 20 septembre à 15 heures locales, le gouvernement du Congo-Brazzaville, saisi par les réfugiés, a envoyé une ambulance pour transporter cinq malades et blessés graves vers l’hôpital de base de Makélékélé.

L'arrivée de cette ambulance est l'aboutissment des négociations que les réfugiés, conduits par leur doyen, Me Mbiye, ont eu avec les ministres de la santé et celui de l'Action humanitaire. Toutes les deux personnalités avaient même promis decendre sur les lieux, pour voir comment vivent ces gens! L'ambulance qui est arrivée lundi a pu rassurer ces infortunés en transportant quelques souffrants.

Il s'agit des vieux malades non soignés par le HCR, alors qu'ils sont connus, car vivant à Brazzaville depuis plus de dix ans, pour certains. D'autres, dindinant sur des béquilles, une platre au pied ou une bande nouée à la jambe, n'attendent qu'une chose : "que le HCR s'occupe de nous sans condition".

« Nous lançons un appel humanitaire urgent. Nous regrettons que le CICR, l’Unicef et la Croix Rouge congolaise restent si indifférents face à cette situation », a déclaré à Radio Okapi, Me Mbiye, l’un des responsables du site où logent ces réfugiés.

La semaine précédente, ces réfugiés, mécontents de leur situation, avaient manifesté devant les bureaux du HCR, avant d’être repoussés par les forces de l’ordre.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents