Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Côte d'Ivoire : Deux clowns français à Abidjan pour sauver Gbagbo Koudou Laurent !

Publié par Arsène SEVERIN sur 3 Janvier 2011, 10:30am

Catégories : #International

Ils sont arrivés à Abidjan, la capitale de la Côte d'Ivoire, juste avant les fêtes de fin d'année. Roland Dumas et Jacques Verges, sont venus soutenir leur camarade nourricier commun, le détenteur de l'une de grandes mangeoires de l'Afrique de l'ouest, pleine de cacao et de café, Laurent Gbagbo, aux abois depuis la dernière présidentielle dont les résultats l'ont défenestré, selon la Commission électorale indépendante.

Comme de vrais clowns, les deux Français, en quête de quelque cadeau de fin d'année (en tout cas, l'affaire Elf a révélé que ces gars-là n'arrivent pas chez nous sans leur sac de Ngiri vide). Et pour bien mériter ce que Laurent va leur donner, ils se sont mis à claironner dès leur décente de l'avion dont les billets ont été supporter par les côtes de l'éléphant, sur tout Abidjan, oubliant même que le gouvernement français et la Parti socialiste dont Dumas est membre, ont pris une position ferme contre Koudou qui doit quitter le pouvoir pour faire place à son adversaire Alassance Drame Ouattara, retranché, jusqu'à ce jour à l'hôtel du Golf, la plus petite république au monde, et où on n'y va que par hélicoptère.

Que veulent-ils ces gens-là qui gouttent à toutes les sauces? Sauver Gbagbo! Ils ont proposé, dans leur plan, le recomptage des voix, pour démontrer que Gbagbo avait été élu. Mais quelles voix vont-ils recompter ? L'ensemble des suffrages tel que enregistrés et lus par Bakayoko de la Commission électorale indépendante ou ceux amputés des sept départements et publiés et validés par Pablo, le tout-puissant militant et président du Conseil constitutionnel, agissant en intellectuel et magistrat raté et enfoiré? Eux-mêmes les deux clowns savent!

Les Noirs ne savent pas compter, ni régler leurs histoires, c'est pourquoi il faut des gens déphasés et sans aucun soutien dans leur propre pays pour leur dire ce qu'il faut faire. Avaient-ils réellement besoin de faire autant de bruit contre toute la communauté internationale pour avoir leur bout de gâteau que Laurent devrait leur donner? De toute façon, en Afrique, quand il y en a pour un, il y aura pour deux. Et on ne donne jamais le journal à l'étranger à midi, mais plutôt, on l'invite à table.

Ces vautours qui sont à la recherche des situations pour se faire les poches devraient plus avoir honte et s'occuper d'une France qui tangue plutôt que de jouer aux mendiants à travers le monde.

Sans même les inviter, deux autres clowns étaient venus danser le Tango à Brazzaville en 2009 lors de la dernière présidentielle. Et comme nous l'a suffisamment révélé l'affaire Elf, ils se sont fait les poches et rentrer tranquillement chez eux, quoi qu'ils aient promis de remuer ciel et terre pour clouer au pilori l'Union européenne qui n'avait pas envoyé les observateurs électoraux à Brazzaville. Où en sont-ils ? Leur avion est toujours en l'air, ou bien ils avaient d'abord atterri quelque part? Certainement, ne tenant à gaspiller aucun sou de leur Ngiri, ils avaient préféré marcher jusqu'en France, et on attend toujours de leurs nouvelles.

Ha, ces gars-là! est-ce que sérieusement Laurent peut compter sur ces deux Français au carnet d'adresses à l'allure d'un agenda ? L'avenir nous le dira, mais qu'ils restent quand même à Abidjan et attendre voir comment ça va se dénouer entre les présidents-médiateurs et Koudou. Peut-être qu'ils rentreront tous à Paris, avec leur protégé, le mari de Simone ?!

Commenter cet article

Martin 14/01/2011 14:19



Non! Faut dir 2 vieux perdus et gagnés par l'envie d'argent! C'est tout, ce sont les Français de la honte et la faim! Voilà, Merci



Charles Pembet 14/01/2011 14:12



Et que sont-ils devenus ces couillons qui courent après l'argent. ils auraient même pu tomber sous les balles des Aqmi, en lieu et place des deux jeunes français abattus de sans froid au Niger.
Des scorocs, des nicos, des voyoux, des mendiants, voilà ce qu'ils sont ces deux clowns!



Konda 10/01/2011 15:43



Cela m'aurait étonné si ce n'étaient pas des Français, ces Mbengistes qui ne rêvent que d'argent pour destabiliser l'Afrique. Alors que leur gouverbnement, et l'ensemble des partis disent que le
gars a triché eux ils viennent pour démontrer le contraire, dans l'espoir de ramasser les miettes des cacao. Vraiment les Français sont des vautours... Vraiment vous avez le vrai mot, des
"clowns", il n'y a pas plus que ça quoi!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents