Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Côte d'Ivoire : ça casse ou ça passe le jeudi et le vendredi

Publié par Arsène SEVERIN sur 15 Décembre 2010, 10:34am

Catégories : #International

Alassane Drame Ouattara, a décidé de prendre "son" pouvoir, plutôt que de continuer de laisser Laurent Gbagbo chier dessus, et chauffer son fauteuil présidentiel durement et démoclarissement gagné. Pour ce faire, il jette dès ce jeudi des jeunes dans la rue, et le Premier ministre Guillaume Soro pour aller installer le nouveau patron de la Radio et télévision ivoirienne, fraichement nommé par Ouattara.

Soro et ses forces nouvelles n'ont pas hésité de dire "Oui monsieur le président" à Ouattara, et donc ce jeudi ou le gars de Gbagbo qui est déjà ciblé par l'Union européenne quitte son poste de directeur général de la Radio, ou ils vont s'y asseoir à deux avec le gars que Soro va amener. Et s'il refusait de s'exécuter comme déjà lui aurait dit Gbagbo ? Ils vont alors se battre, c'est sûr!

Une telle bagarre ne s'arrêtera pas seulement dans le bureau car, de nombreux couillons de la Côte d'Ivoire n'attendent que ça, embraser ce pays que le père d'Indépendance a construit avec amour et beauté. Ces cons qui espèrent toujours réaliser leur rêve, c'est-à-dire faire de Abidjan ce qu'on a fait de Brazzaville, se léchent les lèvres d'autant plus que ça traîne!

Mais si ça rate ? Et tout cas, ce ne serait pas l'unique occasion! Le vendredi suivant, c'est Soro lui-même qui se veut s'installer au palais du gouvernement où se trouvent ses quartiers. Lui et tous ses 13 ministres ministres nommés par Ouattara.

Que va alors faire Gbagbo et ses chiens dont nombreux sont déjà sur la liste rouge des Européens ? Tuer le petit Soro et sa bande politico-militaire ? C'est une équation difficile avec cette Cour pénale internationale qui a toujours son oeil dans les affaires des côtes d'éléphants. Heureusement pour Laurent, il tente une médiation pour ne pas détruire le pays. Même le ministre de la rue, Charles Blégoudé n'est pas prêt à jeter ses chiens d'étudiants dans la rue, comme il a su le faire bonnement jusqu'aujourd'hui.

Mais, jeudi c'est déjà demain, voyons comment va se dérouler la première phase du plan Soro.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents