Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photo-pylone.jpgL’accident a eu lieu dans les savanes de Loudima dans le département de la Bouenza, au sud ouest du Congo. Alors que des agents de la Société générale d’électricité du Congo (SOGECO) étaient agrippés sur un pylône pour réparer les câbles de transport de courant, celui-ci s’est effondré, certainement à cause de la surcharge, entraînant ainsi la mort de ces personnes, en début juin, a-t-on rapporté à SEVERIN NEWS, des sources proches du Conseil départemental de la Bouenza.

Il s’agit en fait d’un Congolais, enterré à Pointe-Noire, et un Camerounais dont le corps a été rapatrié au pays. Il y a eu aussi deux blessés.

D’après les informations parvenues hier soir à SEVERIN NEWS, neuf personnes étaient suspendues sur cette pylône qui donc a cédé sous le poids des ouvriers. Dès que la neuvième personne a quitté la ferraille, celle-ci s’est écroulée avec les autres.

Réagissant à cet événement, l’un des responsables de SOGECO sur place a avancé la thèse d’une erreur humaine. « La pylône a été mal soudée », aurait-il expliqué, d’après un membre du Conseil départemental.

Des populations de Nkayi, de Madingou et Bouansa où de nombreux jeunes ont été recrutés croient plutôt à une « une sorcellerie ». Ils justifient cette opinion par le fait que très peu de jeunes du district de Loudima sont engagés dans cette société, chargée de réhabiliter la ligne de transport de courant entre Pointe-Noire et  Brazzaville.

Tag(s) : #BREVE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :