Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Bernard Kolelas : définitivement terminé !

Publié par Arsène SEVERIN sur 23 Novembre 2009, 10:12am

Catégories : #Politique

Terminé! La terre s'est lourdemrnt enfermée sur lui. Le Nkumbi Nzila est parti, inhumé dimanche dans le petit village Téké de Ntsouele où reposent déjà depuis quelque temps ses parents. Prononçant l'oraison funèbre au nom du gouvernement, le ministre d'Etat, ministre de la justice et des droits humains, Aimé Emmanuel Yoka l'a qualifié "d'un opposant atypique",  et surtout d'un "résistant d'une coriacité extrême".

Vingt quatre heures avant son inhumation, ses ennemis et ses amis sont venus lui rendre un vibrant hommage, reconnaissant en lui, "un vrai artisan de la paix". En reconnaissance de tout cela, le président Denis Sassou Nguesso, qui n'a pas manqué à un seul moment des obsèques, l'a élévé au grade de "Grand Officier" dans l'ordre de mérité congolais, médaillon posé à titre posthum sur son cercueil en bois massif, recouvert du trapeau national.

Accompagné de son épouse, Antoinette, le président Sassou Nguesso s'est déporté à l'aéroport de Maya-Maya pour accueillir, comme la famille et les militants du MCDDI, le corps sans vie de Ya Kolins. Quelque temps après, il est revenu à la veillée mortuaire au centre ville. C'est au centre sportif de Makélékélé qu'on l'a pas vu, car avec ces jeunes, parfois incontrôlés, on ne sait jamais! Mieux vaut rester à la maison, plutôt que de voir les rats du jardin venir voler le fromage dans le buffet de la maison!

Et pendant qu'il était en pleine cérémonie au palais du parlement, dehors, des centaines de jeunes allaient forcer les portes pour dire un dernier aurevoir, "Mboté ya Suka" à "Tata". Mais, ils ne pouvaient passer la barrière fortement érrigée par les membres de la garde présidentielle, les bérets violets.

Après le recueillement des militants et partisans, ainsi que de quelques curieaux, le corps de Bernard Kolelas a été conduit, samedi, au palais du parlement pour recevoir des honneurs tant civils que militaitres. Dans un détour devant son domicile de Bacongo où il a longtemps vécu, le marché Total de Brazzaville a connu un salve de d'acclamations au passage du cercueil transportant le "Vieux".

Dimanche, le pays tout entier s'est mu vers le village de Ntsouele, dans la périphérie ouest de Brazzaville, pour assister à la mise en terre du Sage du Pool. Bernrad Kolelas a été enterré dans les honneurs dus à son rang d'un opposant racheté, compris et ayant fait l'unanimté. Ha, la politique !!!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents