Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avec son épouse Dominique, Alassane Ouattara savourera ce soir sa Dominique-Ouattara2-bbc83.jpgvictoire électorale, quelque peu transformée en victoire politique.Alassane.gif Il a dû attendre quatre mois depuis le 28 novembre, date du deuxième tour de la présidentielle ivoirienne, et le 2 décembre, le jour où il a été proclamé élu, pour accéder enfin au trône que son prédécesseur n'a pas voulu céder facilement. Aujourd'hui, les Ivoiriens ont un nouveau président, élu démocratiquement à plus de 54%. Une nouvelle ère commence dans ce pays, considéré pendant beaucoup d'années comme le grénier de l'Afrique de l'Ouest. Mais qui est l'homme qui prend ce soir les rennes de la Côte d'Ivoire? D'où vient-il? Quelles sont ses mérites pour diriger un si grand pays? Nos amis du journal Le Monde tentent de répondre à ces questions à travers cet article :

 

Alassane Ouattara, 69 ans, élu président de Côte d'Ivoire le 28 novembre 2010 et reconnu par la communauté internationale, se retrouve donc maintenant en mesure d'exercer la plénitude de son pouvoir après l'arrestation de l'ex- président Laurent Gbagbo, qui refusait de partir. Ce technocrate policé a dû recourir aux armes pour arracher à son rival le pouvoir que ce dernier ne voulait pas lâcher, héritant ainsi d'un pays profondément divisé.

15 ans d'attente et de polémique

Auparavant, 15 ans d'attente et de polémiques avaient fait d'Alassane Ouattara, originaire du nord majoritairement musulman, le symbole de la crise identitaire qui déchire le pays.

Il mise sur les sanctions économiques

Le 2 décembre, il a cru son heure venue quand la commission électorale a annoncé sa victoire (54,1 %), validée par l'Onu. Mais le Conseil constitutionnel, acquis à son rival, a invalidé ce résultat et proclamé la réélection de Laurent Gbagbo (51,45 %). Reconnu par la communauté internationale, Union africaine comprise, il a longtemps joué la carte diplomatique pour obtenir le départ du sortant, tout en misant sur les sanctions économiques pour lui couper les vivres.

Des mois confiné au Golf hôtel

La "patience" - le mot est de lui - et le style mesuré de ce technocrate policé lui ont valu des critiques dans les rangs mêmes de ses soutiens, alors qu'il est resté des mois confiné au "Golf hôtel" sous un blocus du camp adverse. Pendant ce temps, son Premier ministre, le leader de l'ex-rébellion Guillaume Soro, a fait office de "chef de guerre", avant même qu'il n'accepte de lancer l'offensive des derniers jours.

Victime des plus dangereux clivages

"Etranger" ou "cerveau" de la rébellion de 2002 contre Laurent Gbagbo selon ses adversaires, Alassane Ouattara a été la victime des plus dangereux clivages, entre nord et sud, islam et christianisme, étrangers et autochtones.

Accusé d'être d'origine burkinabè

Né en 1942, à Dimbokro (centre), il a accompli la majorité de sa scolarité au Burkina. Aux Etats-Unis, il a obtenu un doctorat en économie, puis, a intégré le Fonds monétaire international (FMI). En 1990, il a été nommé Premier ministre par le président ivoirien Félix Houphouët-Boigny, fonction qu'il a occupée jusqu'à la mort du "père de la Nation" en 1993. Jugeant le scrutin non transparent, il a renoncé à se présenter à la présidentielle en 1995 face à Henri Konan Bédié, qui a succédé à Houphouët. Mais redoutant ses ambitions, le camp Bédié a développé le concept nationaliste d'"ivoirité" et tenté de prouver l'inéligibilité d'Alassane Ouattara, accusé d'être d'origine burkinabè.

En 2005, sous la pression sud-africaine, Laurent Gbagbo a validé sa candidature à la présidentielle, plusieurs fois reportée.

Une alliance avec son ennemi Henri Konan Bédié

Grâce à son alliance avec son ennemi d'hier Henri Konan Bédié, il a d'abord été déclaré vainqueur du scrutin de novembre 2010, mais le pays a plongé dans une crise sanglante qui a réveillé le clivage nord-sud. "Il est impérieux que nous réapprenions à vivre ensemble dans la paix", disait-il dans une récente adresse à la Nation.

Tag(s) : #International
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :