Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Lamyr Nguélé, le ministre des déguerpissements et des casses est parti !

Publié par Arsène SEVERIN sur 16 Septembre 2009, 11:14am

Catégories : #Politique

Ils sont dix ministres à être ballayés du tout premier gouvernement  de "Chemin d'avenir". Généralement dans ce genre de chose, aucune raison n'est avancée. Incompétence ? Fatigue ? Pléthore ? Seuls le président Denis Sassou Nguesso et son directeur de cabinet, Firmin Ayessa le savent. Les ministres qui quittent le gouvernement n'ont pas aussi retenu l'attention des populations, si bien que le vide ou l'absence ainsi créés ne résoudront pas le problème ! Mais nombreux se souviendront de Lamyr Nguélé, "Monsieur déguerpissement", ce gar qui n'a fait que casser les maisons des gens dans les principales villes du pays !

Nguélé n'est plus ministre de la réforme foncière et du domaine public, il est remplacé par son frère du Niari, Pierre Mabiala, le jeune de Makabana, ancien petit de Nimi Madingou de l'UPADS. Pourquoi Nguélé est-il parti, alors qu'il avait encore plein du boulot à réaliser, au moment où Brazzaville s'apprête à changer sa robe? "Le ministre du déguerpissement" ! C'est comme ça que l'appelaient certains citoyens de Brazzaville.

Sa dernière action avant de quitter le bateau, c'était la casse chez ses parents de la Frontière et de la Poudrière! On ne sait pas, dans son chômage, s'il osera passer par-là pour jouer au "tchok" ou s'égayer avec des amis. Sur cette photo, vous pouvez ainsi reconnaître les oeuvres de Nguélé à la Tsiémé, quartier de Brazzaville.

A Pointe-Noire, les populations de Matombi et de Mont Nkamba gardent encore de lui de tristes souvenirs. Partout où il est passé, les mûrs sont tombés ! Aux abords de l'aéroprt international de Maya-Maya, sur les bordures de la route Kombo-Moundondo (notre photo), les gens pleurent encore ! Nguélé n'a pas fait de cadeau ! Ce magistrat grande classe, fils d'un paysan de Mossendjo, a fait son devoir comme un bon soldat, répondant aux ordres de son chef. Tout ce que Sassou Nguesso ne voulait pas voir dans la ville comme maisons, Nguélé en a réduit en ruines, voire en poussière!

Même les autorités ont pleuré. Maurice Maurel Kihouzou, le maire de Makélékélé est rentré en sanglots quand Nguélé a fait casser sa maison située dans la zone de l'Université Marien Ngouabi, aux abords du stade Alphonse Massamba Débat.

Seuls les gars de Poto-poto, debout comme un seul homme, n'ont pas connu le désastre. L'ouragan de Nguélé, plusieurs  fois retardé, n'a pu passer par-là. Les maisons des populations, parmi les premières de Brazzaville, ont résisté. Elles retiendront certainement que du temps de Nguélé, nos maisons n'ont pas été cassées!

Remercié peut-être en monnaie de signe, ce magistrat, qui a fait sa dernière prestation en tant que ministre à la télévision nationale, le soir même de son débarquement, est resté déterminé et dynamique. Toujours pour annoncer qu'il s'apprêtait à destituer d'autres edifices.

Maintenant qu'il n'est plus à ce poste, on craint bien qu'il ne s'attaque à sa propre maison ou à celles des voisins !

Bonne chance et accrochez-vous, monsieur le ministre!

Commenter cet article

Obambé GAKOSSO 23/09/2009 12:30


Bonjour Arsène Sévérin,

C'est grâce à RFI que j'ai découvert votre site, vu que ce matin, cette radio parlait du cas de M.Paul-Gilles NANDA.

Ce blog est riche et truffé d'infos fraîches du pays.
En effet, M. NEGUELE est parti, vive Lamyr!

Obambé GAKOSSO (http://obambegakosso.unblog.fr)


Arsène SEVERIN 06/10/2009 10:52


Revenez nous poster vos commentaires, ça nous aidera à améliorer le boulot


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents