Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Des ministres en quête du boulot à Brazzaville !!!

Publié par Arsène SEVERIN sur 31 Août 2009, 11:21am

Catégories : #Politique

La nomination du nouveau gouvernement traîne. Le président Denis Sassou Nguesso n’est pas du tout pressé à faire lire les noms des admis. Dans l’attente, il faut s’occuper. Mais, il ne faut pas aussi trop faire, car ça peut pousser à la sortie après les sept années passées dans le gouvernement de la Nouvelle espérance. On les a encore tous ou presque vus à Pointe-Noire, animant des conférences à la foire internationale du commerce.

 

 Ça vaut le coup ! Si les agents de la maison ne vous invitent pas à inaugurer une histoire ou à présider un séminaire, il est certainement difficile (mais on ne sait pas exactement ce qu’ils ressentent eux-mêmes) pour ces membres du gouvernement de rester cloîtrés dans leur bureau, attendant l’arrivée des parapheurs pour signer une affaire qui fera la bouffe ou le boukoutage du remplaçant. Cette angoisse doit certainement les pousser (mais en tout cas, nous, nous ne savons vraiment pas) à prendre de l’air, en fait à faire du show, car dans l’isolement aussi, les sbires du président ne les verront pas afin que le nom y reste, quoi ! Il faut bouger.


Comme on peut le constater sur cette photo, si on ne fait pas du sport, on joue au mitendo (le sport ça ennuie parfois quand on y va pas contrainte) question de faire passer le temps, il suffit la présence. On dira, un tel aussi était là, et lors du partage du gâteau, ne l’oubliez pas !


Plusieurs ministres, conduits par le premier d’entre eux, Isidore Mvouba, sont allés animés des conférences économiques ou commerciales à la foire de Pointe-Noire. Tout d’un coup, on a perçu sur chaque ministre, la ferme volonté de développer le Congo en proposant les chemins les plus simples et les plus clairs, surtout les moins couteux.


Et pourtant, il y a sept qu’ils sont assis dans de beaux bureaux climatisés, sans tenter de faire quoi que ce soit pour le bonheur des populations au nom desquelles ils ne se lassent de parler. Tout ce qui était difficile, tout ce qu’ils n’ont pu faire, devient subitement facile. « On va faire », disent-ils tous, comme s’ils n’ont jamais eu le temps et le pouvoir de le faire en sept ans, pour certains et en cinq ans pour d’autres.


Il y a quelques années, un journaliste avait perdu son poste de travail à Radio Congo, Jean-Pierre Touadikissa Massanga, Le Sacré Machiavel (paix à son âme), pour avoir dit que les ministres ne vont plus au travail, ils attendent plus que les casseroles de leurs femmes. Il avait ajouté avec la plume qui était particulière, d’autres ne font que consulter les féticheurs pour être reconduits au gouvernement.


Donc c’est un gouvernement de fétiches ou quoi ?

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents