Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


"Le frère Sassou n'a plus de vision" !

Publié par Arsène SEVERIN sur 20 Août 2009, 16:54pm

Catégories : #Politique

C’est le commentaire de Clément Mierassa, président du Parti social démocrate congolais (PSDC), au discours du président Denis Sasssou Nguesso lors de son investiture à la magistrature suprême du Congo le 14 août dernier à Brazzaville. Pour les membres de l’opposition, à l’instar de Mierassa, les promesses de l’actuel président ne sont ni plus ni moins qu’un coup d’épée dans les eaux troubles du Congo !

Moins d’une semaine après les grands engagements du président Sassou Nguesso, les réactions ne cessent de pleuvoir. Sur les médias officiels, tout le monde félicite le président, et croit dur comme fer que tout ce qui a été dit se réalisera. « C’est un homme de parole, il l'a déjà prouvé, et il fera ce qu’il a dit », peut-on entendre exalter les proches du pouvoir.


« C’est pour la première fois qu’on entend un tel discours. Le président nous avait a habitués à faire des déclarations qui finissent comme le sel dans l’eau. On l’attend au tournant, puisqu’il connaît parfaitement bien les gros voleurs », disent, dans les mêmes médias et dans la presse écrite privée, ceux qui se réclament de la classe populaire.


Les réactions fusent ainsi de partout. Pour les opposants comme Mierassa, c’est du déjà entendu. « Je me dis finalement que le frère n’a plus de vision », commente-t-il.


« Ceux de ma génération et d’autres encore plus anciens se souviennent de ces discours. Ça nous a rappelé la déclaration du 12-12-75, celle de la radicalisation. A l’époque, on dénonçait les mêmes maux », a-t-il rappelé avec nostalgie, alors jeune militant du parti unique (Parti congolais du travail-PCT).


Pour l’ancien ministre du commerce, Clément Mierassa, les promesses faites par le président de  traquer ceux qui organisent la corruption, la mal gouvernance et les détournements de fonds publics, ne se réaliseront guère. "En tournée à Gamboma et à Ewo, il avait promis jeter en prison les opérateurs économiques qui prenaient de l'argent mais sans réaliser les chantiers. Résultat, aucun d'entre eux n'a été inquiété, au contraire, nombreux ont encore eu de gros marchés, comme pour les féliciter", a-t-il ajouté.

Mierassa a poursuivi : "Je prends à témoin mon frère, le ministre Mathias Dzon (qui était à ses côtés), arrivé à Pointe-Noire, le président Sassou a exibé une liasse d'argent, disant qu'elle avait été destinée à corrompre des gens au port de Pointe-Noire, mais personne n'a été sanctionné. Je peux comme ça multiplier d'autres exemples".

Pour le président du Front des partis de l'opposition congolaise (FPOC), Mathias Dzon, le président Sassou Nguesso n'a plus rien à proposer aux Congolais. "Lorsque vous arrivez au ministère de l'économie forestière, vous verrez des petits engins, des tracteurs; c'est avec ça qu'il compte mécaniser l'agriculture et développer le Congo", a-t-il ironisé , ajoutant : "Nous sommes contents que le président Sassou ait rejoint le camp de l'opposition en reconnaissant les mêmes maux que nous décrions depuis toujours. Lui aussi devient un opposant radical. Il vient de reconnaître tout ce qu'il n'a pas pu faire en 25 ans".

L'ancien président du FPOC, devenu depuis quelques jours le vice-président chargé des relations extérieures, Guy Romain Kinfoussia, a indiqué que le discours du chef de l'Etat n'était autre chose que de l'irresponsabilité. "Il reconnaît que le pays ploie sous la corruption tel que nous l'avons toujours dit, et il cherche des bouc-émissaires. On ne sait pas si c'est sur la tête de Mvouba qu'il va mettre ça. Mais le peuple n'est pas dupe", a dit Kinfoussia.

Ces propos ont été tenus au cours d'une confénce de presse de l'opposition tenue le 19 août à Brazzaville (voir notre photo).

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents