Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ces chiffres sont du ministre de l’administration diu territoire et de la décentralisation, Raymon Zéphyrin Mboulou qui s’occupation des élection. D’après lui, « le vote a été massif » contrairement a ce que dit l’opposition. Pour le ministre Mboulou, le taux de participation est « largement au dessus de la moyenne ».

 

« A Dolisie, plus de 64% d’électeurs sont allés voter, alors qu’on en compte 72% à Mossendjo », adit le ministre.

 

Ces deux villes étaient des bastions et des fiefs électoraux de l’ancien président Pascal Lissouba. Mais depuis les législatives de 2007, les partisans de Lissouba avaient perdu le terrain. Deux députés de poids n’avaient pas été réélus : Joseph Boussou Diangou et Emmanuel Boungouadza.

 

D’après le ministre Mboulou, les communes de Bacongo et de Ouenzé ont avoisiné les 40% de taux de participation. De même, dans la commune de Ouesso au nord, il a relevé que 92% d’électeurs s’étaient mobilisés dans les bureaux de vote. « S’il n’y a pas eu de foule, c’est parce que nous avons fait du propre : les bureaux de vote ont été rapprochés des électeurs, contrairement à la tradition », a-t-il expliqué.

 

Cette situation devait en réalité se confirmer dans les résultats définitifs, le cas du premier arrondissement de Pointe-Noire, la capitale économique, où sur plus de 40.000 votants, le candidat Denis Sassou Nguesso  traîné à lui seul 84% des suffrages exprimés.

Tag(s) : #Elections
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :