Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Trois candidats de l’opposition à l’élection présidentielle ont appelé mardi les populations à un « concert de casseroles » ce mercredi à 5h du matin. Mathias Dzon qui a donné cette information au cours d’un meeting animé ce mardi à Brazzaville, a précisé à des milliers de partisans que ce concert devrait avoir lieu dans les maisons et non dans les rues, pour éviter, a-t-il expliqué, tout débordement.

"Personne ne va déhors, restez chez vous. Ne donnez pas l'occasion à ceux qui n'attendnt que ça pour faire le vrai désordre dans la ville", a fait savoir M. Dzon, expliquant que cette expérience vient de la République centrafricaine voisine.

Ces trois candidats de l'opposition, MM. Dzon, Clément Mierassa et Guy Romain Kinfounsia avaient été rçus lundi par le ministre en charge des élections, qui n'aurait pas donné une bonne suite à leurs doléances. Rappelons que les deux autres candidats de l’opposition ont lancé ce même message dans les provinces, Mierassa à Djambala dans le centre du pays, et Kinfounsia à Kinkala dans le Pool (sud). Ils ont prévu d’autres actions s’ils n’étaient pas écoutés.

"S'ils n'écoutent pas, nous nous exprimerons sous d'autres formes, ce, jusqu'au 10 juillet, date de fin de campagne", a prévenu le candidat de l'Alliance pour la république et la démocratie (ARD).

Les opposants ont également annoncé à leurs partisans, un grand meeting le 10 juillet au Complexe sportif et universitaire de Makélékélé. "Soyez encore plus nombreux pour dire non à ces gens-là", a déclaré un responsable de l'opposition.

Rappelons qu’à six jours de la tenue du scrutin, l’opposition continue à réclamer de conditions d’une élection transparente et juste. Le candidat Dzon a exhibé "une montagne" de cartes d'électeur qui seraient distribuées aux mineurs et aux étrangers. Sur place, d'autres militants ont ajouté à cette "montagne", des cartes peu conformes.

Quelques figures de l'opposition ont pris part à ce rassemblement tenu en face du stade Alphonse Massamba Débat : Ange Edouard Poungui, Général Raymond Damase Ngolo, Général Anselme Makoumbou-Nkouka, Pascal Tsaty Mabiala, Rigobert Ngouolali et Bonaventure Bavoueza Mizidy, candidat à cette élection.


L'organisation d'une "grève de sommeil" en tappant sur les caressoles avait été émise par le président du Front des partis de l'opposition, Kinfounsia, lor du meeting de cette plate-forme politique tenue le 20 juin dernier à Brazzaville.

Tag(s) : #Elections
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :