Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Notre machin panafricain a encore trébuché à Kigali

Publié par Arsène SEVERIN sur 18 Juillet 2016, 17:39pm

Catégories : #UA, #Nkosazana Dlamini Zuma, #Kigali UA, #Congo-Brazzaville, #BrazzaPLUS

@ A Kigali où s'est tenu le sommet de l'UA
@ A Kigali où s'est tenu le sommet de l'UA

A son rythme, l'Union africaine n'a pas pu élire un nouveau président de sa Commission, pour remplacer la sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, vue comme le potentiel successeur de son ex-époux à la tête de l'Afrique du Sud. Des trois candidats en lice, pas un seul n'a plu aux participants et le vote a été remis en janvier 2017 à Addis Abebas. L'Afrique, jamais pressée.

Comme elle sait le faire, l'Afrique a une fois de plus raté de rentrer dans l'histoire. Le petit vote d'un président de la Commission de l'UA à l'allure de Alpha Omar Konaré, Jean Ping, Nkosazana,... n'a pas trouvé client. Mais finalement, comment ces trois candidats sont arrivés à ce niveau si l'Afrique ne voulait pas d'eux? Qui a inscrit le vote du président de la Commission à l'ordre du jour alors qu'on savait qu'il n'y avait pas de candidat de poids?

Les maneouvres de l'Afrique sont toujours dilatoires. Le 27e sommet se referme ainsi sans connaître le nom de l'administrateur principal de l'organisation. Madame Zuma qui voulait certainement s'essayer à l'élection présidentielle chez elle, se voit obligée de rester un moment, en attendant l'élection de son successeur.

Hésitante et tribuchante, l'Afrique marche ainsi. Et souvent, à cause de ces tergiversations, les autres puissances prennent les décisions à sa place. Les Africains avaient beau refuser cette guerre de la Libye, mais avaient-ils les moyens de dire en une seule voix NON? L'UA, c'est notre machin panafricain. Tantôt ça marche, comme pour la taxe sur les importations, tantôt ça grippe comme pour ce vote.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents