Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Paulin Makaya, l'homme de 5 points : 5 ans de prison et 5 millions d'amende

Publié par Arsène SEVERIN sur 28 Juin 2016, 13:01pm

Catégories : #Paulin Makaya, #Congo-Brazzaville, #Politique, #Droits Humains, #Référendum Congo-Brazzaville, #BrazzaPLUS

@Paulin Makaya, le jour de son arrestation
@Paulin Makaya, le jour de son arrestation

Cinq ans d'emprisonnement ferme et 5 millions de francs CFA d'amende pour "attiente à la sureté intérieure de l'Etat et incitation au trouble à l'ordre public". C'est la requisition du procureur de la République contre l'oppposant Paulin Makaya, détenu à la maison d'arrêt de Brazzaville depuis sept mois. Le juge rendra son verdict le 25 juillet prochain...

Comme à la coutumée, c’est aux allures d'un Nelson Mandela, la main toujours levée vers le ciel, que Paulin Makaya a quitté le palais de justice de Brazzaville pour rejoindre sa cellule de la maison d’arrêt. Ses militants lui ont répondu par le même geste, assurant que "c'est pour la dernière fois qu'il reparte dans cette direction" de la maison d'arrêt.

Dossiers en mains, sourrire aux lèvres et regard évasif, cherchant certainement une personne proche dans cette foule bigarée, Paulin Makaya disparait derrière les batiments du Tribunal de grande instance de Brazzaville, escorté par un jeune gendarme avec qui il échange quelques mots.

La salle d'audiences du tribunal de Brazzaville a encore été pleine à craquer ce lundi. Des partisans de Paulin Makaya sont venus lui témoigner de leur soutien. "C'est notre Nelson Mandela. L'homme n'a rien fait, mais on le torture pour rien. Il sortira prochainement", affirme d'un air assuré, un habitant du quartier Madibou venu suivre le procès de son leader politique.

L’opposant, de bleu-clair vêtu, et contre lequel le procureur de la République a requis cinq ans d’emprisonnement et 5 millions d’amende, a paru serein et défensif tout le long de l’audience de ce lundi. « Ce procès politique ne se gagnera pas devant votre tribunal. Il se joue dans les officines politiques », a-t-il lancé au président du tribunal, Valorien Embenga.

Paulin Makaya est poursuivi pour « atteinte à la sureté intérieure de l’Etat et incitation au trouble à l’ordre public ». L'opposant avait participé à une marche interdite par les autorités, dans le but de protester contre le référendum constitutionnel du 25 octobre 2015. Mais Paulin Makaya a toujours clamé son innocence, arguant qu'il n'a jamais été informé de cette décision.

Son avocat, Me Yvon Eric Ibouanga a dénoncé l’absence de preuves pendant les plaidoiries de ce lundi, confortant ainsi sa position de voir Paulin Makaya recouvrer sa liberté le 25 juillet prochain, date du verdict.

Dans la foule de militants, certains responsables de l'opposition comme Clément Mierassa et Michel Mampouya sont venus soutenir un de leurs.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents