Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Inaugurons d'abord,... la candidature après!

Publié par Arsène SEVERIN sur 9 Février 2016, 22:27pm

Catégories : #Sassou N'Guesso, #Sassou inaugure, #Economie, #Congo-Brazzaville, #Elections, #Election présidentielle de mars 2016, #BrazzaPLUS

@Sassou N'Guesso à l'inauguration
@Sassou N'Guesso à l'inauguration

La stratégie marche bien. Le président Denis Sassou N'Guesso continue à faire mystère autour de sa candidature, alors que son parti, le Parti congolais du travail (PCT), l'a déjà investi en fin janvier. Fidèle à sa logique et à ses déclarations, après "travaillons d'abord", le chef de l'Etat semble avoir dit, inaugurons d'abord, l'acte de candidature suivra!

Après la corniche de Brazzaville, inaugurée le 5 février en présence de nombreux partisans malgré la grande pluie de ce jour-là, Denis Sassou N'Guesso s'apprête à inaugurer la route nationale n°1, à partir de Yé dans le district de Igné, à 45 Km au nord de Brazzaville. C'est à cet endroit que la route lourde, nouvellement construite par les Chinois se jette à l'ancien tracé de la nationale, celle du plan quinquennal, 82-86. Pointe-Noire sera alors connectée au nord du pays, parfois sans passer par Brazzaville, la capitale.

Pendant que les opposants se bousculent à déclarer et à déposer leurs candidatures à la cour constitutionnelle, le chef de l'Etat lui inaugure. Et c'est le barrage de Liouesso, 17,5 MW qui sera mis en service cette semaine. Tout va vite. Et à chaque inauguration, les populations réclament sa candidature à l'élection présidentielle de mars 2016. Et comme la politique est tombée entre les mains des paysans, depuis bien longtemps, ils donnent le rythme et le ton. Ils désignent et légitiment les candidats.

A bord d'un hélicoptère, le couple présidentiel s'est rendu dans une paroisse catholique de Madibou, un quartier sud de Brazzaville. Les fidèles n'attendaient qu'un coup de pouce pour finir leur chappelle, tout comme ceux de la paroisse protestante de Kinsoundi qui veulent aussi avoir une maison de peière digne de ce nom. Souvent, la guerre civile a retardé les travaux dans ces zones. Un coup de mains de Papa Bonheur ne leur fait que du bien!!!

Après le cinéma vu à la télévision nationale, montrant les jeunes de la Bouenza qui demandaient pardon aux autorités, le président a choisi aussi de passer par Madingou. La pré-campagne bouillonne. Par ici, annonce de candidatures, par-là, inauguration et annonce de nouveaux projets pour la modernisation du Congo. La Bouenza abrite cette année les festivités du 56e anniversaire de l'indépendance du Congo et bénéficiera des bienfaits de la municipalisation accélérée. Quoi de plus normal que d'aller toucher du doigt la terre rouge de Madingou pour savoir si le stade, le boulevard et le palais présidentielle, ainsi que les goudrons adhéront à cette terre argileuse.

Dolisie et le Kouilou ne resteront pas sans dire au président de la république de déclarer sa candidature. Ils verront bien le chef de l'Etat dans cette période serrée, d'avant le 15 févier. Une escale à Mvouti chez Aimé Martin Parfait Coussoud Massoungou permettra aussi de discuter de nouveaux projets, et les nouvelles structures qui y ont déjà été construites. Et enfin Pointe-Noire, la citadelle vacillante. Le mois d'octobre a été très marquant dans la ville de Pointe-Noire où l'opposition a organisé un meeting monstre. Des violences et de graves incidents ont ensuite précédé le référendum du 25 octobre. Beaucoup de Ponténégrins ont encore à l'esprit cette triste histoire.

Tout est mis en eouvre afin que les ressortissants des départements que visitera le président appellent à sa candidature. D'ailleurs, ils ne le font déjà assez si bien que la télé nationale n'a plus de place dans son conducteur pour loger une rencontre de l'opposition. Les jours qui arrivent s'annoncent très déterminants dans la conquête démocratique du pouvoir...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents