Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


L'opposition sans siège s'est désormais abonnée à l'UPADS

Publié par Arsène SEVERIN sur 10 Novembre 2015, 08:47am

Catégories : #Opposition congolaise, #UPADS, #FROCAD IDC, #Politique

@En réunion à l'UPADS sous les chapiteaux
@En réunion à l'UPADS sous les chapiteaux

Réunions, assemblées générales, conférences de presse et dialogues politiques : tout se tient désormais au siège en construction de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS). Pendant longtemps, les opposants ont trimé à Brazzaville, faute de siège ni lieu de réunions, les pouvoirs publics décidant parfois délibérément de leur refusé tout espace de rencontre. Aujourd'hui, ils sont sauvés par l'UPADS. Et ça fait pas sérieux!

Finalement, l'opposition n'existe qu'à Diata. Les deux principales plates-formes de l'opposition, le FROCAD et l'IDC, ne doivent leur existence physique que grâce au bout de siège de l'UPADS. Ici se tiennent nuit et jour les réunions et les concertations politiques. Quand les participants viennent nombreux, on déborde dans la rue, on dresse des chapiteaux ou des tentes. A l'image des clubs congolais de football qui n'ont pas de stades, même ceux d'entrainement, l'opposition congolaise est dans la rue.

Les gars ont la force de la parole. Ils crient sur tous les toits, appelant Denis Sassou N'Guesso à dégager le plancher avec sa nouvelle constitution. Mais, eux n'ont pas où tenir des réunions si ce n'est dans les salles publiques, fruit de la Nouvelle espérance et de Chemin d'Avenir. Depuis un moment, ils doivent courir chez Pascal Tsaty Mabiala, le Premier secrétaire de l'UPADS, pour lui demander les clés du siège de son parti (rires).

En fait ces partis dans leur plus simple regroupement n'ont pour la plupart pas de siège. Nombre d'opposants se retrouvent en effet au domicile de leur président. Chaises de tables par ici, privant de déguster la bouffe à la maison, chaises plastiques louées chez le voisin du quartier par là, morceaux de briques, bouts de bois,... tous les moyens sont permis pour suivre les réunions du bureau politique ou du directoire national chez le président. C'est à peine si son chien n'empêche pas certains membres du partis à y accéder ou si les enfants ne jouent pas à la bicyclette dans la cour. Et quand madame décide de faire la lessive, c'est à peine que le président aperçoit ses interlocuteurs, à moitié cachés par les draps du président étalés sur la corde.

"Bientôt toute cette errance va finir, car nos amis de l'UPADS construisent un siège digne de ce nom. Nous comptons sur eux avec une salle de réunion de plus de 500 places", se réjouit un acteur politique nouvellement arrivé dans les rangs de l'opposition, pour manifester sa colère, privé de tenir un meeting en salle à la préfecture de Brazzaville. C'est dans son réduit de bureau à la maison qu'il a réuni les journalistes pour crier son ras-le-bol.

D'autres partis ont des sièges, certes, mais à quoi ressemblent-ils? A des huttes ou des cases sinon des réduits! Lors des petits rassemblements, les militants sont dans la rue, la voie publique est obstruée. Ceux qui passent dans la rue peuvent voir et admirer le président dans ses envolées contre le pouvoir. Certains sièges sont inachevés et ne peuvent donc pas abriter des réunions. Les responsables de ces partis, pour penser le Congo, sont obligés de se rencontrer dans les bars ou dans certaines écoles privées.

Où est le sérieux dans tout ça? On prétend prendre le pouvoir demain et diriger tous les Congolais, mais on tient les réunions dans les rues, chez les voisins ou chez les autres partis. Où est le sérieux? Bien que l'UPADS soit la principale formation de l'opposition congolaise, jusqu'avant l'arrivée du MCCDI, est-elle obligée d'abriter les réunions de l'opposition? Et si les partis se décidaient de faire les réunions tournantes dans chaque siège? On en finira pas de rire, c'est sûr!

Faute de siège, le Pasteur Ntumi harangue dans la savane

Faute de siège, le Pasteur Ntumi harangue dans la savane

@Guy Brice Parfait Kolelas à la limite de la rue, tient sa réunion

@Guy Brice Parfait Kolelas à la limite de la rue, tient sa réunion

@Sous les arbres, Bonaventure Mbaya parle à ses militants

@Sous les arbres, Bonaventure Mbaya parle à ses militants

@ A l'attente du leader charismatique sous les tentes!

@ A l'attente du leader charismatique sous les tentes!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents