Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Mvouo "amer et déçu" par la couverture du meeting de l'opposition sur Télé Congo

Publié par Arsène SEVERIN sur 13 Octobre 2015, 15:23pm

Catégories : #Philippe Mvouo, #CSLC, #Télé Congo, #Congo-Brazzaville, #Politique

@Philippe Mvouo n'a pas eu  sa langue dans la poche
@Philippe Mvouo n'a pas eu sa langue dans la poche

C'est sur les antennes de la télévision nationale où il était invité de 20 heures le 12 octobre que le président du Conseil supérieur de la liberté de Communication (CSLC ) est venu se défouler. Pour Philippe Mvouo, "les images diffusées sur Télé Congo n'ont pas reflété la réalité de ce meeting qui a drainé beaucoup de monde".

Répondant à une question du présentateur du journal Brice Abadzounou qui tentait une pirouette de sortie en fin d'interview, le président Mvouo lui est, par surprise, tombé dessus comme une foudre, déclarant que les images montrées le 27 septembre n'avaient rien de ce qui s'était passé ce jour-là au boulevard Alfred Raoul. Ayant promis d'être "amer" avec le journaliste qui regrettera forcement pourquoi avoir posé cette question, Philippe Mvouo a dénoncé le "mauvais traitement" réservé à cette actualité ce soir-là.

" Je ne sais pas ce qu'on voulait cacher, mais il y avait une grande mobilisation ce jour-là au boulevard, et jamais l'opposition n'a plus mobilisé autant de monde", a dit, imperturbable, le président CSLC.

Jamais Philippe Mvouo n'avait tenu de tels propos contre la télévision nationale. Mais on sait que ses échanges initiés à partir mai dernier avec les responsables de l'opposition lui avaient fait écouter plein de choses. Forcement en pareilles circonstances, Mvouo avait dû faire de promesses pour rectifier le tir, et faire passer l'opposition sur la chaine de télévision publique. Mais on sait aussi que lui-même avait été terriblement zappé par les reporters de Télé Congo lors de ses descentes chez les opposants. Une colère qu'il a certainement voulu exprimer dès que l'occasion lui a été présentée sur le plateau même de Télé Congo.

Ce membre du Comité central du Parti congolais du travail (PCT), devenu après des mois de chômage membre du CSLC, a fermement tenu la chicote contre les journaux qui titraient sévèrement contre le gouvernement dont il a été membre. Espérons pour lui qu'il ne predra pas sa médaille du parti présidentiel, son coup étant congé trop fort. Mais les images du meeting de l'opposition qu'il a vues sur la chaîne publique de télévision l'ont sorti du bois.

Des dizaines de milliers de personnes en effet s'étaient rendues au boulevard pour écouter le message de l'opposition. Mais la police avait minimisé le truc en parlant d'à peine 3000 individus mobilisés. Les experts militaires qui avaient également fait voler leur hélicoptère pour compter le nombre de personnes par carrés grâce à l'analyse d'images, gardent encore officiellement leur silence.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents