Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Les jeux africains imposent une trêve générale!

Publié par Arsène SEVERIN sur 7 Septembre 2015, 10:58am

Catégories : #Jeux africains, #Congo-Brazzaville

©Défilé par nation
©Défilé par nation

Les politiciens, les syndicalistes et même les journalistes observent presque sans unanimement une trêve dans leurs actions et donnent la main d'association au gouvernement pour le succès des jeux panafricains pour lesquels le Congo s'est faramineusement investi. Et au rythme d'une victoire collective, les Jeux africains appropriés par les jeunes congolais se déroulent tranquillement, même si les médailles congolaises se sont toujours attendre.

Les membres de l'opposition, ceux qui avaient tenu le congrès de Diata n'attendront plus qu'au 27 septembre, bien après les jeux, pour tenir leur "Mega meeting". C'est à cette occasion que tous ceux qui ont fédéré pour dire NON au changement de constitution s'exprimeront dans la capitale, après le meeting populaire du FROCARD tenu à Pointe-Noire. Comme on le voit, les différents chefs de l'opposition ont compris qu'il n'allait de l'intérêt de personne pour perturber les jeux panafricains, les cinquantenaires que le Congo organise après ceux de juillet 1965, les tout premiers.

Les syndicalistes aussi, notamment ceux du secteur de l'enseignement ont calmé leur action. Reçus fin août par le ministre d'Etat Florent Tsiba, ces enseignants avaient été conseillés de surseoir leurs menaces de grève à l'entrée scolaire 2015-2016, pendant que les jeunes du continent festoient dans les différents stades et palais des sports construits à l'occasion. Une fois les jeux passés, les oreilles du gouvernement pourront se redéployer pour écouter les revendications socio-politiques des populations. Le tout nouveau ministre de l'Enseignement primaire et Secondaire, Anatole Collinet Makosso a déjà sur sa table les cahiers de charges des syndicats. Et le tout pourra reprendre dès que le vent des jeux serait passé.

Aux abords du complexe sportif la Concorde de Kintele, les populations expropriées doivent prendre leur mal en patience. Après avoir longtemps manifesté devant le ministère en charge des Grands Travaux, elles ont été priées de calmer et d'attendre partir les étrangers. Le ministre des Grands Travaux, Jean Jacques Bouya a reconnu que le gouvernement leur devait plus de 40 milliards de francs CFA. Dans le calme et le silence, après les jeux panafricains surtout, les dettes seront payées.

Même au niveau de la majorité où une vaste campagne de sensibilisation sur les conclusions de Sibiti a été lancée depuis quelques semaines, une trêve est constatée. Les femmes et les jeunes du PCT ont simplement appelé au soutien indéfectible aux manif. Priorité aux jeux africains. Les partis politiques ont pris quelques jours de congés en attendant la fin des jeux. Les partis du Centre eux ont orienté leur action vers la citoyenneté des jeux. La plate-forme Pona Ekolo appellent les jeunes à soutenir tous les athlètes, les Congolais surtout. Même s'il n'y a pas encore les médailles. ça viendra...

Sur les chaînes de télévision, de radios et dans les journaux, les journalistes dosent les écrits. Il faut s'approprier les jeux plutôt que les démastiquer de leur podium. Gazette par-ci, page magazine par-là, les No Comment ou les Publi Info sont servis dans la presse pour le bonheur des jeux panafricains. Une trêve journalistique assimilable à de l'autocensure plus qu'à la responsabilité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents