Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

©Pascal Tsaty Mabiala
©Pascal Tsaty Mabiala

Le Premier secrétaire de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), Pascal Tsaty Mabiala a été empêché lundi soir de prendre l'avion pour se rendre à Paris puis Bruxelles. La sécurité de l'aéroport international de Maya Maya lui a signifié qu'il n'avait pas le droit de quitter Brazzaville. Son nom est sur la liste rouge!!!

En voilà encore un qui a fait les frais de l'ordre verbal. Ha, comme c'est jamais sûr quand on prend l'avion à Maya Maya, si l'officier de police n'a pas encore dit son petit mot, ne pas s'estimer heureux et prêt pour le vol. Tsaty Mabiala a été pris dans la trappe! Pas de vol, à terre, et cloué au sol!

Le vol de Air France qui a quitté Brazzaville aux environs de 22h a survolé nos toits de maison sans un passager, le camarade Tsaty Mabiala. Il n'a même pas eu le temps de voir l'avion en question, pour s'assurer que c'était bien un Airbus ou un Boeing. Peut-être même un Dakota.

Pour le Premier secrétaire du parti cher à Pascal Lissouba, sa position à boycotter les consultations présidentielles de Juin, puis le dialogue de juillet serait à l'origine de cette situation. Tout ça mis dans la marmite, la sauce n'a pas été digestible. He bien, tout a fini par exploser dans la figure.

En plus au moment où le président Denis Sassou N'Guesso est en visite en France, les Tsaty Mabiala en Europe, c'est pas bon signe. Les journalistes accourent toujours après, car ils ont des déclarations croustillantes à servir à la presse. Mieux vaut l'avoir tranquillement au pays qu'en Europe où les libertés sont données gratos.

Tag(s) : #Tsaty Mabiala, #UPADS, #Congo-Brazzaville, #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :