Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


"Il y a bel et bien eu consensus à Sibiti" pour changer!

Publié par Arsène SEVERIN sur 26 Juillet 2015, 17:01pm

Catégories : #PCT, #Congo-Brazzaville, #Dialogue Sibiti, #Pierre Ngolo

©Pierre Ngolo
©Pierre Ngolo

Le Secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT) Pierre Ngolo a déclaré samedi au cours d'une conférence de presse à Brazzaville qu'il y a bel et bien eu consensus au dialogue national 2015 tenu à Sibiti dans la Lékoumou, estimant ainsi tordre le cou à la version qui dit que trois tendances se sont dégagées sur la réforme des institutions, et donc qu'il n'y aurait pas de consensus. Pour Pierre Ngolo, il s'agit là d'une "mauvaise interprétation des conclusions du communiqué final de Sibiti".


"Dans les plénières de la commission réforme des institutions, trois tendances se sont bel et bien dégagées. Mais lorsque nous sommes revenus dans la salle pour la grande plénière, là il y a eu un large consensus, la majorité des participants approuvant le changement de constitution. Et le communiqué final de Sibiti l'indique bien", a martelé le Secrétaire général du PCT, lisant à haute voix, dans le but de convaincre, le dernier paragraphe de ce document qui précise bien qu'il y a bien eu consensus pour changer.

Et Pierre Ngolo ne comprend pas pourquoi une confusion est entretenue par certains, disant que trois camps se sont dégagés à Sibiti et le consensus tant recherché à plus de 350 Km de la capitale, dans le silence et la fraîcheur de Sibiti, ne soit finalement pas trouvé. Normalement, le doute ne devrait pas se faire, car le PCT a bataillé fort pour obtenir ce consensus, en bourrant la salle de tous les gars capables et aptes à dire OUI, on réforme les institutions. Sur les 629 participants atterris à Sibiti, on n'a compté que 35 membres de l'opposition, souvent frileux et très peu connus.

Bon! Qu'en est-il finalement du rapport publié à haute voix et en direct sur Drtv, et le repris à severinnews? Pourquoi de nombreux participants de l'opposition comme Joseph Kignoumbi Kia Mboungou qui plaide pour la reconnaissance du manque de consensus à Sibiti, veulent que dans sa prise de décision finale, que le président Denis Sassou N'Guesso se souvienne que eux aussi avaient niet! .

Dans cet échange avec la presse, Pierre Ngolo a d'ailleurs appelé le président de la république à lancer le fameux référendum. "Ce n'est plus l'affaire du seul PCT, toute la classe politique, la société civile et les confessions religieuses doivent s'investir à faire passer les décisions de Sibiti, favorables au changement de la constitution du 20 janvier 2002", a déclaré le Secrétaire général du PCT, invitant les partis de l'opposition absents au dialogue de Sibiti à "prendre le train qui vient de partir". Donc à gabarer!

Commenter cet article

OKIA 05/08/2015 22:35

Ses ministres sont des exclaves de sassou

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents