Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


L'aménagement des transports à la Une du SITRALC de Yaoundé

Publié par Arsène SEVERIN sur 26 Juin 2015, 04:41am

Catégories : #Cameroun, #Sitralc, #International

©Autoroute camerounaise
©Autoroute camerounaise

A l’occasion de la deuxième édition du salon international des transports et de la logistique (SITRALC) qui se déroule du 23 au 27 juin au palais des sports de Yaoundé au Cameroun, la problématique de la mise en œuvre d’une politique sérieuse en matière de gestion des transports se pose : comment mieux organiser le domaine des transports pour faciliter le tourisme au pays ?

Le Cameroun s’est engagé depuis quelques années à améliorer ses indices en matière de développement du tourisme. Il bénéficie à cet effet de l’appui des acteurs du secteur privé comme jovago.com, premier site de réservation d’hôtels en ligne en Afrique, qui milite au quotidien afin d’attirer plus de touristes au pays et d’améliorer le voyage des camerounais. Si l’on regarde le dernier rapport du ministère en charge du tourisme et des loisirs, on observe qu’entre 2012 et 2014, le nombre de touristes venus au Cameroun est passé de 912 000 à 1 012 000.

Quand on sait que le développement du tourisme passe aussi par le développement du transport, on dira que le Cameroun peut faire mieux. Le pays pourrait connaitre une croissance encore plus grande en termes d’accueil des touristes s’il réussit à mettre en place un mécanisme solide (ou une stratégie globale). la question de l’aménagement des transports tant en milieu urbain qu’en milieu rural se pose aujourd’hui. Sur une superficie de 475 442 km², moins de 40% des routes du pays sont bitumées, ce qui empêche sérieusement l’accès à ces zones à fort potentiels touristiques qui sont situés pour la plus part en zone rural.

Et en dehors de l’épineux problème du bitumage des routes, il y a celui des compagnies des transports. Le pays a lancé dans les années 1990, une loi sur la libéralisation du secteur des transports, ce qui a favorisé une forte poussé des compagnies de transports sur le territoire. Cette situation est devenu un peu compliqué à gérer parce qu’ils sont très nombreux à fonctionner dans l’illégalité. Hors, il est important de recenser toutes ces parties prenantes et de les intégrer dans un processus de responsabilisation. (Mieux les compagnies seront gérées, moins il y aura du désordre dans la circulation et plus il y aura de l’activité économique, il faut reformuler cette phrase, La bonne gestion des compagnies de transports pourrait réduire le chaos lié à la circulation et améliorer l’activité économique à plusieurs niveaux.

Dans un pays à fort potentiel touristique comme le Cameroun, un véritable plan en matière de construction et de gestion des routes est plus que nécessaire afin de d’améliorer le trafic et générer plus de revenus pour le pays.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents