Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Hellot Mampouya reprogramme son BAC pour le 7 juillet

Publié par Arsène SEVERIN sur 10 Juin 2015, 10:15am

Catégories : #Culture, #BAC 2015, #Congo-Brazzaville, #Mampouya, #Dates BAC

©Des candidats en plein examen
©Des candidats en plein examen

Après la vague de triches totalement appuyée par les réseaux sociaux, le ministère en charge du BAC qui s'est visiblement remis de cette crise, vient de tirer plus loin en programmant une session de remplacement du BAC général le 7 juillet prochain. Conséquence, tout le calendrier scolaire est chamboulé, puisque que le BEPC, un autre examen sous l'emprise du ministre Hellot Mantson Mampouya, est renvoyé très loin au 21 juillet. Entre temps, rien ne se dit sur l'enquête sur les fraudes massives constatées pendant la session annulée du BAC.

La pagaille et l'émotion dues à l'annulation du BAC général sont désormais derrière le ministre Mampouya. La DEC sauvée à Brazzaville grâce aux forces l'ordre, la DEC brûlée et saccagée à Pointe-Noire, les établissements scolaires comme A. Agostino Neto de Talangaï à Brazzaville mis sens dessous dessus, les troubles n'ont duré que quelques heures et la paix a rejoint depuis les coeurs des enfants.

Avec le même courage qui lui a permis d'annuler à 23 heures les épreuves du BAC du 2 juin, le ministre Mampouya a tenu promesse, lui qui parlait d'une "session de remplacement". Les candidats à "ses" différents examens connaissent depuis mardi 9 juin les nouvelles dates de nouvelles hostilités. Le 7 juillet pour le BAC et le 21 juillet pour le BEPC, un examen qui va faire les frais de la triche organisée.

Bon, mieux vaut un BAC précipité que rien pas de BAC du tout! Donc les gars, il faut repartir au maquis pour de nouvelles épreuves.

Entre temps, le ministre s'est précipité à annoncer la nouvelle session. Sans toucher un mot de la fameuse enquête qu'il avait lui-même annoncée tambours battants, espérant peut-être calmer les petits qui cassaient tout dans la rue. Tout le monde a appris l'interpellation du Directeur des examens, le DEC. C'était pour nous dire que le gars était arrêté, et le reste? Ce directeur serait-il auteur de la flopée des fuites de matière qui a galvanisé le BAC? Le truc c'est que le ministère s'est enfermé depuis un moment dans sa tour d'ivoire, ne jurant plus que par ce gars, un vrai "Monguna" qui en veut au ministre Mampouya et à toute son équipe. La main noire qui est contre les succès du ministre. Et peut-être ce serait le DEC. Du moins un bouc-émissaire a été trouvé et on peut se la couler douce! Puis reprogrammer les épreuves du BAC.

Et dans tout ça, quelles sont les mesures prises pour la session du BAC qui revient dans un mois? Les enseignants-surveillants véreux seront-ils toujours de la partie? En tout cas, on sait tous que les examens sont les moments les plus attendus par les enseignants pour se faire des sous. Ils sont prêts à tout, prendre 500 francs CFA par ici, 2000 francs par là, ou 50.000 francs un peu plus loin. A la fin de la session, on se fait un deuxième salaire. De quoi s'acheter des tôles pour terminer la petite piaule.

Et les policiers et les gendarmes dans tout ça? Eux ont les bras croisés. Ils jouent aux innocents. Aucun d'entre eux d'ailleurs n'a été interpelé, alors qu'ils ont la ferme mission d'appréhender tout cas suspect de fraude dans un centre d'examen. Face à l'océan de fraudes constatées les trois jours du BAC, diront-ils qu'ils n'avaient rien vu? Ou bien ils se sont contentés d'encaisser les billets de banque et faire passer les téléphones portables sur lesquels le Whatsapp et le Viber faisaient tabac, ou les photocopies des sujets traités à l'extérieur? Ho, "Tout le monde est coupable", chantait et nous faisait chanter un artiste!

Commenter cet article

rhunaldi prince itoua 12/06/2015 18:21

hahhh cest complique pour pays le congo mes tres chers candidats juste bonne chance de plus courage

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents