Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


De quoi Sassou N'Guesso peut-il parler ce soir à la Nation?

Publié par Arsène SEVERIN sur 30 Juin 2015, 14:34pm

Catégories : #Sassou N'Guesso, #Congo-Brazzaville, #Message de Sassou

Le président Sassou N'Guesso
Le président Sassou N'Guesso

L'annonce sur la tenue du dialogue politique? L'information a été au lever des couleurs et à tous les petits déjeuners ce matin à Brazzaville : le président de la république s'adressera à la Nation à 20 heures. A quelle occasion? Rien ne se dit. A la vérité, depuis les dernières consultations, le peuple attendait impatiemment de savoir ce qu'il en a été. Mais aussi d'autres questions qui brûlent l'actualité nationale. De quoi Denis Sassou N'Guesso parle-t-il ce soir?

La date, elle, le 30 juin, coïncide avec la célébration de la fête d'indépendance de la République démocratique du Congo (RDC), la grande voisine, le monstre africain. Pendant donc que les voisins seront en dîner de l'indépendance (on boit on danse), à Brazzaville, de l'autre du côté du fleuve, ce sera le sérieux. Toute ouïe à la radio pour écouter le message du Chef de l'Etat.

Un message sur les dernières consultations présidentielles. Oui, les Congolais attendent cette espèce de compte-rendu depuis bien longtemps. Qu'a retenu le premier des Congolais de tout ce ballet politique dans son palais? Les déclarations faites aux médias ne valent bien rien on le sait tous. "J'ai dit ceci au président de la république, j'ai chanté cela au chef de l'Etat", tout cela a été dit et redit sur les radios et les télés de Brazzaville. Mais lui-même, quelle est la conclusion qu'il en tire? Le message de ce soir devrait forcement passer sur ce chemin.

Le processus politique ainsi lancé, des consultations présidentielles au référendum, il devrait passer par le dialogue. Donc, il est bien possible que le chef de l'Etat annonce la tenue du dialogue national. A la différence donc des consultations qui ont été convoquées dans la précipitation (pour les invités et non pour les organisateurs), le dialogue pourra gagner une ou deux longueurs. Certaines langues parlent même du 15 au 25 juillet 2015 dans le froid de Djambala dans les Plateaux au centre du pays, comme dates et lieux de ce fameux dialogue qui fait jaser l'opposition.

A la vérité, le président de la république ne pourra pas annoncer la tenue du référendum à cette étape du processus politique. Fidèle à sa logique, il devrait plutôt ouvrir le jeu afin de permettre à plus de gens de parler, de discuter... et de s'affronter puis de ne pas s'accorder. Géométriquement et géographiquement, la voie du référendum sera ainsi judicieusement tracée. Car le truc, c'est que si les Congolais ne s'entendaient pas, le chef de l'Etat est obligé de convoquer le référendum pour réformer l'Etat, pour changer la constitution.

Dans son message, le président devrait revenir avec insistance sur la paix, invitant les Congolais à se parler et à trouver les réponses à leurs questionnements conflictuels dans la paix. La paix, la paix rien que la paix! Un mot sur la présidentielle de 2016? Certainement pour brosser le rester du chemin à parcourir, notamment du dialogue au référendum, puis la présidentielle. Sinon techniquement, la surprise sera grande si le chef de l'Etat fait une annonce sur la biométrie par exemple ou la mise en place imminente des équipes pour s'y mettre.

Des questions socio-économiques aussi devraient galvaniser ce mardi soir le discours du président Sassou N'Guesso. La nouvelle de finances, adoptée il y a quelques jours est une occasion pour fixer le peuple de la volonté de l'Etat de travailler rigidement pour le développement. Notamment les projets prioritaires qui ont été arrêtés. C'est pourquoi un grand mot sera dit sur les Jeux Africains que la capitale va abriter en septembre. Ces jeux comptent beaucoup pour le Congo.

Sans trop supputer, attendons écouter ce qui se dira ce mardi soir à 20 heures!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents